La Course Féminine du Septentrion célèbre les sportives - CamerounSports
Athletisme

La Course Féminine du Septentrion célèbre les sportives

La 1ere édition de la Course Féminine du Septentrion s’est déroulée le dimanche 29 octobre, rassemblant plus de 100 coureuses, dans trois catégories : populaire, professionnelle et entreprise. Cette manifestation sportive, dont le circuit a été tracé sur un parcours de 7 km dans les artères de la ville de  Garoua, a fédérée coureuses professionnelles et amatrices ainsi que des femmes de tout bord, dans un climat de convivialité et de festivité. La course a été dominée par Mayanpa Kessala Aminatou qui a été la grande patronne du parcours en franchissant la première la ligne d’arrivée talonné par Mboro Tchecle et Bienne Aïcha respectivement la deuxième et troisième places. « Je suis très satisfaite. La course est partie vraiment vite. Ce n’était pas facile, le chrono l’illustre parfaitement. Je devais être là, être patiente. Je savais que je devais attaquer quand nous attaquerions la dernière ligne droite. Et c’est ce que j’ai fait sur lors dernier tour. Ce ne fut pas simple de prendre de l’avance sur Mborobo Tchecle. Ma course a été parfaite à la fois tactiquement et au niveau du chrono. J’étais en confiance et tactiquement j’ai fait le bon choix. J’ai su rester forte. Je suis très heureuse de ce titre», déclare Mayanpa Kessala Aminatou, la reine du jour.

S’agissant du palmarès général de la compétition, dans la catégorie course populaire Biyene Aïcha s’adjuge la médaille d’or, Dahou Victorine décroche la médaille d’argent tandis que Mamisson Éliane occupe la 3eme place et s’adjuge la médaille de Bronze. Dans la catégorie course par équipe, les amazones de la Gendarmerie nationale ont été plus forte et décrochent la médaille d’or, devant l’administration pénitentiaire et la Douane respectivement deuxième et troisième. La course professionnelle a été remportée par Mayanpa Kessala qui partage le podium avec Mborobo Tchecle et Danwa Rosine.

Loin de toute compétitivité et de toute concurrence, cette course 100%feminine a offert la chance à plusieurs amazones de pratiquer le sport d’abord en tant que femmes, puis ensuite en tant qu’athlètes. Outre la bonne ambiance sportive qui a régné tout au long de la course, les participantes à ce rendez-vous ont pu également mettre en avant le rôle des femmes, comme étant un acteur actif ayant la capacité de promouvoir et de valoriser à travers le sport, l’image de la ville de Garoua qui se prépare  pour abriter le CHAN 2020 et la CAN 2021. Outre son volet marketing et sportif, cette 1ère édition de la course féminine de Garoua était également l’occasion de rendre hommage à plusieurs grandes championnes de l’athlétisme du Septentrion. « C’est un hommage mérité pour elles car pendant des années, l’univers de la course à pied était un monde réservé aux hommes, ces femmes se sont battues pour avoir le droit de courir en compétition et aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreuses à chausser nos chaussures pour savourer le bonheur de courir ensemble», explique Florence Memadji, promotrice de l’évènement.


Par Ebah Essongue Shabba

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer