A La UneCyclisme

Zoom sur Biniam Girmay, le premier africain noir à s’imposer sur une étape du Tour de France

L’Afrique entre dans l’histoire. Le sprinteur Erythréen Biniam Girmay, est devenu lundi, le premier Africain noir à remporter une étape du Tour de France, grâce à sa pointe de vitesse dans les rues de Turin.

Le sprinteur-puncheur d’Intermarché Biniam Girmay a remporté la troisième étape du Tour de France 2024 entre Plaisance et Turin. Il est le troisième Africain à s’imposer sur la Grande Boucle, après les Sud-Africains Daryl Impey et Rob Hunter et le premier africain noir à s’imposer sur une étape du tour.

Biniam Girmay s’est imposé devant le Colombien Fernando Gaviria et le Belge Arnaud De Lie en 5 heures 26 minutes 48 secondes, dans un final chaotique avec une importante chute collective à un peu plus de deux kilomètres de l’arrivée.


Le jeune printer de 24 ans est également entré dans l’histoire en Italie il y a deux ans lorsqu’il a remporté une étape du Giro d’Italia, devenant ainsi le premier Africain noir à remporter une victoire dans un Grand Tour, terme qui englobe les trois principales courses de trois semaines : le Giro, le Tour et la Vuelta espagnole. Mais la victoire de Girmay au Giro a été gâchée lorsqu’il a été transporté d’urgence à l’hôpital après avoir été touché à l’œil gauche par un bouchon de prosecco qu’il avait fait sauter lors de la célébration du podium, ce qui l’a contraint à abandonner la course.

Qui est Biniam Girmay, nouvelle attraction du peloton et étendard du cyclisme africain

Biniam Girmay a grandi en Érythrée en regardant le Tour de France à la télévision chaque mois de juillet avec son père. Il idolâtrait le triple champion du monde Peter Sagan, mais n’avait jamais osé rêver d’égaler les exploits du cycliste slovaque.

Il a commencé à participer à des courses d’une journée chez lui, en Érythrée, puis a quitté son pays pour le centre de développement de l’Union cycliste internationale à Aigle, en Suisse, en 2018. En 2021, il a remporté une médaille d’argent dans la course sur route des moins de 23 ans aux championnats du monde en Belgique. Puis, au début de l’année 2022, il a remporté un classique d’un jour lors de la course Gand-Wevelgem en Belgique.

Merhawi Kudus et Daniel Teklehaimanot ont ouvert la voie à Girmay en devenant les premiers Érythréens à participer au Tour de France en 2015 – lorsque Teklehaimanot est devenu le premier coureur africain à porter le maillot à pois du roi de la montagne. Ils ont couru pour l’équipe sud-africaine MTN-Qhubeka.

Les groupes de défense des droits de l’homme décrivent l’Érythrée comme l’un des pays les plus répressifs au monde. Depuis qu’elle a obtenu son indépendance de l’Éthiopie il y a 30 ans, cette petite nation de la Corne de l’Afrique est dirigée par le président Isaias Afwerki, qui n’a jamais organisé d’élections.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page