A La UneFootball

Les Lions Indomptables pleurent Landry Nguemo

Landry Nguemo est mort. L’ancien Lion Indomptables  est décédé dans un accident de voiture jeudi 27 juin 2024. Les acteurs du football pleurent leur confrère.

Landry Nguemo (38 ans) est décédé jeudi près de Yaoundé au Cameroun, dans un accident de la route. Parti de Dschang son village natal pour rejoindre Yaoundé, il n’arrivera jamais à bon port. Le véhicule au bord duquel il roulait sera violemment percuté par un camion qui effectuait un mauvais dépassement. Landry et son ami Francis, qui était au volant, périront instantanément.

Thomas Nguemo, le père de Landry Nguemo, s’est exprimé en exclusivité au micro de Radio Balafon. Il a notamment évoqué ce que son fils lui a dit avant de prendre la route. Il a également dévoilé comment il a appris le décès tragique de son fils. « Hier soir à 22h, il m’a dit : papa, je vais chercher les bagages, je voyage tôt le matin. Il devait voyager à 4h du matin pour rentrer en France ce soir à 20h45 […] Mais depuis ce matin j’avais l’impression qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Autour de 11h, j’étais assis ici et mon téléphone a sonné. Quelqu’un m’a dit que c’est de la morgue d’Obala qu’il m’appelait et que mon fils a fait un accident. Je lui ai demandé s’il était à l’hôpital ou à la morgue ? Il m’a confirmé qu’il était à la morgue. J’ai compris que c’était le corps de mon fils qu’on a identifié », a confié Thomas Nguemo.


Âgé seulement de 38 ans, l’ancien footballeur camerounais laisse derrière lui une femme et 3 enfants.

International à 42 reprises (trois buts), Nguemo a évolué durant cinq saisons à Nancy (2005-2011), entrecoupées d’un prêt au Celtic Glasgow en 2009-10. Il a ensuite rejoint les Girondins de Bordeaux en 2011, où il a passé trois saisons et remporté la Coupe de France en 2013. Le Camerounais a évolué par la suite à Saint-Étienne en 2015, avant de terminer sa carrière en Turquie puis en Norvège, en 2020. Il a, en tout, disputé 208 matchs de Ligue 1 pour sept buts.

Milieu de terrain récupérateur, reconnu pour son abattage à la récupération, Nguemo a notamment laissé de bons souvenirs en Lorraine et en Gironde. Le compte officiel de la Ligue 1 ainsi que celui de l’ASSE lui ont rendu hommage sur leurs réseaux sociaux.

« C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le tragique décès de Landry N’guémo ce jeudi 27 juin. L’AS Nancy Lorraine adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Landry est arrivé à 16 ans au centre de formation de l’ASNL, il a évolué avec l’équipe première entre 2005 et 2011 remportant, entre autre, une Coupe de la Ligue. Après avoir pris sa retraite professionnelle, Landry était revenu au club en tant que coach de l’équipe U16 avec l’envie de « transmettre aux gamins » son savoir et son expérience. Repose en paix Landry », a écrit l’AS Nancy Lorraine, premier club professionnel de Landry Nguemo.

« Landry Nguemo nous a quittés. Bien trop tôt, bien trop brutalement.L’ASSE pleure l’un des siens. À l’ensemble de ses proches, nous transmettons nos plus sincères condoléances », a écrit pour sa part AS Saint-Etienne, ancien club de Landry N’guemo.

Les Lions Indomptables pleurent Landry Nguemo !

« Je n’ai pas eu le temps de te le dire mais je pensais justement à toi aujourd’hui même, Landry. Tu me manques déjà énormément, petit frère », a écrit Patrick Mboma.

Benoit Assou Ekotto : « Bon voyage Landry. Repose en paix. Que la terre lui soit légère. Top gars, gentil, aime, respectueux ».

Jean II Makoun : « Très triste. Repose en paix mon partenaire mon frère. »

Rigobert Song : « J’ai été profondément attristé d’apprendre le décès de mon jeune frère Landry Nguemo. J’adresse mes condoléances et tout mon soutien à la famille éprouvée ainsi qu’à la grande famille sportive. Landry nous quitte très tôt. »

Ajara Nchout Njoya « Landry Nguemo, Il aura su au sein de la famille du football en particulier des lions indomptables, durant ces années, laisser une empreinte qui restera longtemps gravée dans nos mémoires et dans nos cœurs. Mes vives et sincères condoléances à sa famille et tous ses proches. RIP champion. »

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page