Prix d'Allemagne: Ferrari au garage, Hamilton fonce en pole - CamerounSports
Auto/Moto

Prix d’Allemagne: Ferrari au garage, Hamilton fonce en pole

Les Ferrari bloquées au garage par des problèmes techniques, Lewis Hamilton (Mercedes) a signé sa 87e pole position, samedi à Hockenheim. Le Britannique a devancé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et son coéquipier finlandais Valterri Bottas.
Le public de l’Hockenheimring est sorti stupéfait et frustré de la qualification du Grand Prix d’Allemagne, samedi. La séance devait mettre en scène un nouvel épisode du duel entre Ferrari et Mercedes mais il n’en fut rien. Les machines rouges, dominatrices lors des essais libres, tour à tour avec le quadruple champion du monde local Sebastian Vettel et son jeune coéquipier Charles Leclerc, sont restées au garage au plus fort de la bagarre pour la 11e pole position de la saison.
En Q1, Vettel a appelé son stand dès son entrée en piste. Rentré au garage, il n’en est jamais ressorti à cause d’un souci de turbo. En Q3, le Monégasque n’a jamais pu remettre son moteur en route, après un arrêt à la pesée. Un fiasco monumental qui s’ajoute au no show de Sebastian Vettel lors de la Q3 au récent Grand Prix d’Autriche, à cause d’un problème de pression d’air.

Räikkönen meilleur des autres
Dans ces conditions, Lewis Hamilton (Mercedes) a émergé en unique candidat à la pole position. Il a bouclé l’affaire dès son premier run en Q3 en 1’11″767, sans améliorer lors de sa seconde tentative. Max Verstappen (Red Bull), deuxième à 0″346, a reconnu que même sans sa petite erreur, il n’aurait pas claqué le meilleur temps. Pas à l’aise depuis vendredi, Valtteri Bottas ne s’est pas expliqué le retard de 0″362 qui l’a laissé à distance de son coéquipier.

Les Ferrari out, Pierre Gasly a signé le quatrième temps à 0″755 du poleman et à 0″409 de son leader chez Red Bull. Un écart un peu élevé mais un véritable soulagement pour le Français, auteur d’un gros crash vendredi après-midi qui a nécessité la mise en service d’un autre châssis pour le reste du week-end.
Derrière les Mercedes et les Red Bull, la 3e ligne était la plus belle récompense accessible aux outsiders. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) a finalement décroché cette place de “best of the rest” devant un Romain Grosjean (Haas) revigoré. Carlos Sainz (McLaren), Sergio Pérez (Racing Point) et Nico Hülkenberg (Renault) ont complété le Top 10 refermé par Charles Leclerc.


Avec Eurosports.fr

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer