EuropeFootballTransferts

Ça dégénère entre le Barça et le père de Neymar après une réunion ratée

Selon les informations de Marca, confirmées par la RAC1 et Mundo Deportivo, la réunion entre le Barça et le père de Neymar ne s’est pas bien déroulée. En conséquence, le joueur serait de nouveau proche de la capitale. Une version démentie par le journaliste brésilien auteur des premières révélations qui dévoile les coulisses d’une tractation intense à l’issue incertaine.

A chaque heure ses rumeurs plus ou moins fiables. Et un mal de tête pas possible pour tout le monde. Ce dimanche, la presse catalane a affirmé que Neymar avait décidé de rester au Barça et l’avait communiqué à Lionel Messi et Luis Suarez. Forcément, la presse madrilène se devait de répliquer et c’est Marca qui s’en est chargé.

Dimanche, dans l’après-midi, la publication madrilène affirmait que la réunion prévue entre le père de Neymar et le board barcelonais à New York après le match face à la Juventus ne s’était pas bien passée. En clair, le Barça espérait encore convaincre le joueur et son clan de rester en Catalogne. En vain. Marca précise que, désormais, le vestiaire barcelonais est pessimiste et a compris que Neymar ne sera plus là la saison prochaine. Une version confirmée cependant par la RAC1 et le Mundo Deportivo, médias catalans, qui assurent que le père de Neymar a convaincu à nouveau son fils que le PSG était le meilleur choix possible.


Mal de crâne et imbroglio

Alors, que penser de l’information de Marca ? Pas grand-chose si ce n’est qu’elle fait partie des intox/infos toujours existantes dans des dossiers aussi importants. La réalité est réellement plus nuancée. C’est ce qu’a avoué Marcelo Bechler, le journaliste brésilien à l’origine des premières révélations.

Selon le journaliste de Esporte Interactivo, les avocats du joueurs sont actuellement à Barcelone pour un “nouveau contrat de l’attaquant” tout en précisant qu’Antero Henrique est toujours en discussion avec Pini Zahavi, agent influent au centre des discussions. En clair, tout le monde parle et si des négociations sont bien en cours avec Paris, rien ne signifie que tout est bouclé. Le journaliste conclut même son intervention sur Twitter par un “J’ai besoin d’une bière”. Au stade auquel arrivent les infos contradictoires et les revirements de situation, il n’est pas le seul.

Avec eurosport.fr

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page