FootballLions indomptables

Lionne Indomptable : Gabrielle Aboudi Onguéné, la doyenne

Dans la tanière depuis 2006, Gabrielle Aboudi Onguéné est la plus ancienne. Depuis le départ à la retraite de la capitaine Christine Manie, OG7 a pris les rênes du navire lionnes indomptables.

Agée de 31 ans, Onguené a passé près de la moitié de son âge dans la tanière. Elle fait ses débuts au Gondicam, club de Yabassi à Douala. Repérée lors d’un match avec son club par des dirigeants du Canon de Yaoundé, elle intègre ce dernier en 2005.

Elle passe ensuite au club des Louves Miniproff, autre club de Yaoundé, en 2006. Au sein du club de la capitale camerounaise, elle remporte le championnat de football féminin en 2009, 2010 et 2011, ainsi que deux Coupes du Cameroun en 2010 et 2011.


Puis elle s’expatrie en Europe avec un essai en Pologne au Pogoń Szczecin en 2011 puis elle rejoint l’Alfa 09 Kaliningrad lors de la saison 2012. En 2015, elle s’engage avec le FK Rossiyanka à la veille de la Coupe du Monde. Elle intéresse alors les grands clubs européens, dont le Paris SG. Mais c’est le CSKA Moscou qui réussit à la convaincre. Ses dirigeants rachètent les deux ans de contrat qu’elle a encore avec Rossiyanka, et lui offre un salaire supérieur. L’attaquante des Lionnes Indomptables devient une des meilleures joueuses de ce club de Moscou, et finit la saison 2017 en tant que troisième meilleur buteur de l’élite féminine russe.

Elle remporte au sein de la sélection nationale féminine la médaille d’Or aux Jeux africains de 2011 au Mozambique, et la médaille de bronze à la CAN 2012 en Guinée équatoriale.

Elle est sélectionnée dans l’équipe nationale pour le Tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d’été de 2012 à Londres et marque un but contre la Nouvelle-Zélande le 31 juillet 2012. Elle devient ainsi la première et unique buteuse camerounaise dans le tournoi Olympique de football féminin.

Elle participe à la Coupe du monde de football féminin 2015 qui a lieu au Canada.

Elle est élue meilleure joueuse de la CAN féminine organisée au Cameroun en 2016.

Lors des éditions 2016 et 2017, elle échoue à la deuxième place du classement des meilleures joueuses africaines (CAF Awards), et à chaque fois derrière la nigériane Asisat Oshoala11. Elle est médaillée de bronze lors de la Coupe d’Afrique des nations féminine de football 2018 avec le Cameroun qui se qualifie également pour la Coupe du monde féminine de la FIFA en France prévue en 2019.

En 2019, elle est d’ailleurs de nouveau retenue dans la sélection nationale du Cameroun pour cette Coupe du monde de football féminin. Lors de cette compétition, elle se bat avec obstination durant le match contre le Canada dans le rôle d’attaquante de pointe esseulée, et marque un but contre les Pays-Bas.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page