Coupe du Cameroun : Alexandra Takounda devra encore patienter - CamerounSports
A La UneCoupe du CamerounFootball

Coupe du Cameroun : Alexandra Takounda devra encore patienter

Eclair Football filles de Sa’a est tombé en finale de la coupe du Cameroun de football féminin face à Louves Minproff (5-0).
Une première défaite en finale pour Alexandra Takounda Engolo et ses coéquipières. L’expérience a triomphé du côté de Louves et la jeunesse mêlée à l’inexpérience a coulée Eclair de Sa’a. Avec des buts inscrits par Gwladys Ewodo (7e, 10e), Ngo Mback Batoum (26e), Vanessa Kiomogne Djomo (37e), Ariane Beyene (90e)

Malgré cette lourde défaite qui a consacré le 4e titre de champion du Cameroun de Louves Minproff, la jeune attaquante Alexandra Takounda a encore brillé. A plusieurs reprises, Takounda a mis en mal la défense des Louves retournant rechercher les ballons, pour évoluer vers les buts. L’attaquante de 19 ans a régalé et n’a perdu en rien sa qualité de jeu, nul aurait été le réalisme et le pragmatisme de Thérèse Ndzié Seme défenseur centrale des Louves.

Lors de la 57e et la 61e minute, la jeune attaquant a tutoyé à deux fois la barre transversale de Carole Mimboé. Takounda a encore fait rêver les nombreux spectateurs venu nombreux.


« C’est avec regret que je repart de ce match, vu qu’on a commencé le match en retard alors qu’on a dominé l’adversaire. Mais on a commencé le match timidement et on a pris les 4 buts à la première mi-temps. Je me dis que si on commençait avec le même engagement qu’on a eu vers la fin, on aurait pu gagner, mais c’est fini, on ne peut plus revenir en arrière. Les filles qui sont allées en Uruguay nous ont manqués parce que se sont les filles titulaires du club, le coach était obligé de faire avec celles qui ne jouaient pas, leurs absences a pénalisé l’équipe. Mon objectif personnel est de travailler et de progresser à chaque fois.». Explique la jeune joueuse Alexandra Takounda.

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer