Michael Ngadeu-Ngadjui : « Je suis très ravi et honoré que la CAN 2019 se jouera dans mon adorable pays le cameroun… » - CamerounSports
Equipe NationaleFootballLions indomptables

Michael Ngadeu-Ngadjui : « Je suis très ravi et honoré que la CAN 2019 se jouera dans mon adorable pays le cameroun… »

Champion d’Afrique 2017, l’international Camerounais Michael Ngadeu-Ngadjui fait partie des cadres chez les lions indomptables. A 11 mois de la CAN 2019 qui se jouera au Cameroun, le défenseur central était face aux internautes de Culturebene. Une interview exclusive.

Bonjour Michael Ngadeu-Ngadjui, nous sommes à Onze mois de la CAN 2019 qui se jouera chez nous vous n’avez pas de Coach, cela ne vous inquiète-t-il pas ?

Bonjour, Je tiens tout d’abord à souligner que je suis très ravi et honoré que cette CAN se jouera dans mon adorable pays le cameroun. Non, je ne suis pas du tout inquiet que nous n’ayons pas de coach en ce moment.  Le plus important est de continuer à bien se préparer afin d’être prêt pour la CAN que nous organiserons.


Vous avez connu votre première sélection avec les lions indomptables le 3 septembre 2016, (c’était contre la Gambie), six mois plus tard, vous êtes champion d’Afrique. Quel effet cela vous fait ?

Je n’arrive toujours pas à réaliser cet exploit. Je suis très heureux, très content d‘être champion d’Afrique.  2017 a été une année qui m‘a tout donné dans ma vie professionnelle, champion d‘Afrique, champion du championnat tchèque. Que du bonheur!

Milieu défensif de formation, vous êtes repositionné défenseur central, où sentez-vous le plus à l’aise ? Libero ou milieu défensif ?

Bien que je sois milieu défensif de formation, je me suis pratiquement retrouvé à jouer libero et milieu défensif toute la saison dernière au point où je me sens à l‘aise sur ces deux postes.

Avec un tel talent, que faites-vous  encore dans le championnat de République tchèque (SK Slavia Prague) ? Votre niveau c’est L’Angleterre, l’Espagne, L’Italie ou La France…

Merci de reconnaître mon talent. Pour être sincère, le championnat tchèque m‘a beaucoup donné et continue à me donner beaucoup de satisfactions. Si j‘y suis encore c‘est parce que je me sens heureux et j‘ai encore beaucoup à donner à mon club SK Slavia Praha.

Champion d’Afrique, vous allez défendre votre titre à Yaoundé, croyez-vous en vos chances ?

Biensûr que j‘y crois et je vous invite aussi à faire pareil.

Ngadeu est-il marié ? Combien d’enfants a-t-il ?

Non, je ne suis pas encore marié et n‘ai pas encore d‘enfants.

Ngadeu aime-t-il cuisiner ? Quel est son plat préféré ?

J‘aime bien cuisiner, très bien même et mon plat préféré: macabo râpé avec la sauce blanche.

Ngadeu aime-t-il la musique camerounaise ? Quels sont vos artistes préférés ?

Oui, j‘aime bien la musique de chez nous. Je m‘abstiens à faire la liste de mes artistes préférés car elle sera très longue.

Si vous avez des conseils à prodiguer aux jeunes footballeurs qui souhaitent faire carrière, qu’est-ce que vous pouvez leur dire ?

Je leur dirai ce que j‘ai l‘habitude de dire. De croire en eux, en leur talent, de ne pas se décourager face aux  difficultés qu‘ils affronteront et de savoir qu‘être footballeur professionnel n‘est pas seulement une chance mais aussi beaucoup de travail.  Et surtout de continuer à suivre leurs études.

Comment avez-vous trouvé le niveau des équipes africaines à la dernière coupe du Monde ?

J’ai vu de très belles choses mais dommage qu’elles soient rentrées au premier tour.

J‘étais quand même triste d‘être simple observateur de cette coupe du monde, j‘aurais souhaité la participer.

La France Championne du Monde, est-ce une surprise ou c’est tout simple normal…

La victoire d‘une équipe n‘est jamais une surprise ou quelque chose de simple normal. Leur parcours a été sans faute, et ils me rappelaient un peu notre groupe pendant la Can 2017.

Que faut-il aux pays africains pour remporter la coupe du monde ?

C‘est une question que j‘ai arrêté de me poser. Les équipes africaines n‘ont rien de moins que les autres équipes du monde. Nous avons eu la preuve à la dernière coupe du monde. Il faut juste qu‘on ne pense pas qu‘on ne la gagnera jamais, car tôt ou tard cette coupe sera ramenée dans notre continent, plus précisément au Cameroun.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer