CAN Féminine 2016Football

Les Nigérianes, championnes d’Afrique mais rien dans les poches

Elles ont été acclamées, adulées même ; elles ont compté sur le soutien de tout un peuple et ont eu droit aux honneurs dû à leurs efforts au palais présidentiel, non sans rentrer en possession de leurs primes, même venant des particuliers. Oui, on peut dire que les Lionnes Indomptables, “vice-championnes” de la dernière CAN, ont de quoi être fières et se féliciter.

Curieusement, c’est tout le contraire qui est observé jusqu’à ce jour du côté de leurs voisines les Nigérianes. Championnes en titre, elles font l’objet d’un snobisme de la part de leur Président Muhammadu Buhari. Face à ce silence qui frise le ridicule, ces dernières vont décider d’agir. Alors en pleine séance au parlement le 14 décembre 2016 pour présenter le budget de l’exercice 2017, il a été surpris par le mouvement de protestation desdites joueuses qui revendiquaient ainsi depuis plus de 2 semaines leurs primes. Une image qui a tôt fait de gagner les réseaux sociaux.

Se targuant d’avoir ramené le prestigieux trophée continental, ces dernières revendiquent des primes qui avoisinent les 20 millions de FCFA par joueuse. Au même moment, leur entraîneur, Omagbemi n’aurait toujours pas perçu son salaire depuis 8 mois. Les Super Falcons du Nigéria soulignent ne pas en démordre de sitôt.


 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page