AfriqueFootball

Didier Drogba répond avec sagesse et humilité à Samuel Eto’o et El Hadji Diouf !

C’est une leçon de sagesse et d’humilité que l’ex international ivoirien Didier Drogba donne à ses collègues Samuel Eto’o et El Hadji Diouf, dans leur guerre de ledership.

Répondant au sénégalais El Hadji Diouf qui avait indiqué qu’il était meilleur joueur que lui et l’ivoirien Didier Drogba, en tant que footballeur, le lion indomptable, le camerounais Samuel Eto’o a sorti aussi la même arme. Il a réagi en insistant sur le fait qu’il était le numéro 1 et donc meilleur que Diouf et même Drogba. Des réactions qui ont créé la controverse au sein des différents fans et compatriotes des stars dont les noms sont sortis dans le débat. Tout le monde attendait donc la réaction de super DD, le troisième larron. Mais celui-ci qui a enfin abordé la question, a apporté la voix de la sagesse afin de clore le débat,.

Parlant d’El Hadji Diouf, Drogba indique, qu’«il a le droit de l’expression ». Il continu en ajoutant que « mon éducation ne me permet pas de répondre, seul L’UEFA est témoin que l’Afrique a de grands joueurs. Et certains font partie des TOP 20 meilleurs buteurs dans l’histoire de la League des Champions. Mes frères Eto’o et Diouf ont été de très grands joueurs tout comme Ronaldinho au Barcelone. Chacun a son étoile, aujourd’hui il y a une nouvelle génération de footballeurs. Des frères comme Mane et Salah font des merveilles en clubs et pourraient faire mieux que les anciens joueurs. Je ne peux pas affirmer aux yeux du monde que je resterai le meilleur buteur africain en Ligue des champions, le monde évolue et il y a encore du talent en Afrique. »

L’éléphant de Côte d’Ivoire continue et exhorte ses collègues à apporter leur soutien à la jeune génération afin que le seul gagnant de ce parterre de talents, soit le continent africain. « Je dirai à ETO’O et DIOUF d’encourager nos jeunes frères qui évoluent dans de différents clubs à rehausser le football africain et continuer à représenter l’Afrique dans le monde. C’est L’Afrique qui gagne », conclut-il.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Atti Mahamat Abana

Rédacteur chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer