EtrangerFootball

Tragédie : Un footballeur turc avoue avoir étouffé son fils de cinq ans, atteint de covid-19

Cevher Toktaş défenseur turc de Bursa Yildirim Spor, a révélé avoir tué par étouffement son fils âgé de cinq ans, touché par le Covid-19. Il dit qu’il ne l’aimait pas.

Selon les médias turcs qui ont relayés l’information, Cevher Toktas, 32 ans, a expliqué les raisons de son crime dans un témoignage glaçant auprès des policiers. « J’ai appuyé un oreiller contre le visage de mon fils qui était couché. Pendant quinze minutes, je l’ai serré sans jamais le retirer. C’est quand il a cessé de bouger que je l’ai relâché. Je ne l’aimais pas. Je ne l’ai jamais aimé depuis qu’il est né ».

Interné à l’hôpital le 23 Avril 2020 après avoir contracté le coronavirus, le jeune enfant a été admis en soins intensifs car visiblement mal en point. C’est là qu’il est décédé deux heures plus tard. Les médecins ont conclu à une mort naturelle. L’enfant n’étant donc pas mort naturellement comme les soignants l’avaient initialement cru. C’est pris de remords que le père assassin s’est rendu à la police en expliquant son mode opératoire.

D’après les médias turcs, le corps de l’enfant, à la demande des autorités, a été exhumé, pour qu’une autopsie soit réalisée. Cevher Toktas serait déjà derrière les barreaux et risque la perpétuité.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer