AfriqueFootball

Didier Drogba: « On n’a pas besoin d’être Chef d’Etat pour aider au développement de son pays » !

Depuis qu’il a raccroché les crampons, Didier Drogba continue de chercher la manière appropriée pour contribuer au développement de son pays, la Côte d’ivoire. L’ancien attaquant des blues de Chelsea qui aurait décliné un poste d’entraîneur qu’on lui proposait dans son ancien club Chelsea, préfère réunir tous les acteurs du football dans son pays.

C’est cette “vision nationale” qui le conduira à se porter candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

« …être entraîneur, ça ne m’intéresse pas. Je suis un leader, ma vision est plus grande que le simple rôle d’entraîneur. Un entraîneur a un impact sur un club. Moi, l’impact que je veux avoir, c’est sur une nation », a déclaré l’ancien joueur, d’après l’AFP.

Pour ce dernier, redonner le goût du football aux Ivoiriens et réorganiser le secteur, est plus que nécessaire.

« Je veux qu’on repense le football avec une vision nationale pour (le) développer. Les moyens sont là, il y a le talent, il y a le potentiel, il est sous-exploité. En Côte d’Ivoire, il y a des personnes très compétentes qui peuvent m’accompagner sur ce projet…… on n’a pas besoin d‘être chef d’état pour aider au développement de son pays », poursuit Didier Drogba.

L’homme a, à plusieurs reprises, été sollicité pour intervenir sur des questions de football.

L’ancien Éléphant est par ailleurs devenu en juillet collaborateur du président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer