FootballLigue 1

Le Canon Sportif de Yaoundé, ça ne va toujours pas

L’assemblée générale extraordinaire convoquée par le Conseil des Sages à la chefferie de Nkondengui au lieu de la permanence du parti de Nkoldongo, s’est finalement tenue samedi dernier ; comme résolutions fortes, ledit conseil a été mandaté pour la mise en place dans les prochains jours d’un comité provisoire de gestion du club.

C’est sous une ambiance surchauffée que les travaux amorceront véritablement ; le président du conseil des sages, Me Jenner Olinga, va tout d’abord revenir sur l’interdiction relative à ladite tenue : « La lettre du Préfet n’a jamais dit que nous ne devions pas tenir l’assemblée générale ; elle nous a seulement fait obstruction à la permanence du parti ». L’autre sage, Emmanuel Mveng (46 ans dans le Canon) se prononcera quant à lui sur la logique que revêt une telle assise, réaffirmant que le conseil n’a jamais été en marge de la légalité, mais voulait tout simplement exercer ses prérogatives. Voici sa vision : « Le Canon Sportif de Yaoundé va continuer d’exister ; nous allons tout simplement créer un démembrement de ce Canon qui s’occupera du football professionnel ».

La suppression du poste de président du conseil d’administration, la transformation du club en société anonyme sportive et professionnelle, pourrait alors s’apparenter au limogeage ni plus ni moins des dirigeants en poste, une vision que partage (naturellement) André Marie Akono Ndengue, membre du conseil. Ce que réfute pourtant la Pca Céline Eko.


Avec toutes ces mesures prises, et toujours de façons parallèles, le Canon pourra-t-il enfin sortir la tête de l’eau ? Là est la question…

Par Darysh Nehdi 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page