Lions indomptablesQualifications

Coupe du Monde : Récapitulatif groupe A

Le Brésil

Démarrons donc par l’équipe qui accueille cette compétition, le Brésil. Les Brésiliens vont quand même participer à leur 20e coupe du monde. Qui dit mieux ? Personne !

Le Brésil de Scolari (le sélectionneur) est un adepte du beau jeu et de la prise d’initiatives. Neymar est un vrai électron libre en attaque et épaule l’ancien lyonnais Fred ou encore le « héros » Hulk. Au milieu on retrouve des joueurs de talent comme Oscar, Willian ou encore Lucas Moura et des joueurs plus physique mais qui bossent énormément pour faire briller leur équipe comme Paulinho ou Luiz Gustavo. Avec une défense composée de joueurs comme Thiago Silva, Daniel Alves ou encore Marcelo l’équipe brésilienne aura fière allure.


Le joueur à suivre : Elu meilleur joueur sud-américain de l’année en 2011 et 2012, meilleur buteur de la Seleçao en 2013, actuellement le plus gros espoir du foot brésilien ! Il a clairement fait de la Coupe du Monde un objectif. Avec 27 buts en 46 matchs, le barcelonais possède déjà de bonnes statistiques en sélection. Dans l’ombre de Messi en club, il portera l’attaque brésilienne durant le mondial

Un point faible ? Hormis le fait que le Brésil se soit fait « souffler » le talentueux Diego Costa en attaque, si on devait trouver un point faible à cette équipe, le vieillissant Julio Cesar (34 ans) serait certainement montré du doigt.

Le pronostic : Dernier carré

Le Cameroun

Les lions indomptables ont pourtant eu le groupe de qualification le plus difficile du continent mais on verra bien le Cameroun au Brésil.
Lors des phases de qualifications, le Cameroun a utilisé 19 joueurs évoluant en Ligue 1 (avec des joueurs comme Nkoulou, Bedimo ou encore Aboubakar), ce qui en fait, après la France la sélection la plus représentée du championnat français.

Le joueur à suivre : Après un passage en Russie, à l’Anzhi Samuel Eto’o reste la star de cette équipe du Cameroun. Guidé par un Mourinho revenu à Chelsea, il mène l’attaque des blues avec l’étincelant Hazard. Pourtant en sélection ce n’est pas vraiment ça. Après avoir annoncé, pour la énième fois, sa retraite internationale, car il ne s’entendait pas avec le sélectionneur Finke, c’est le président Biya qui aurait convaincu Eto’o de revenir sous les couleurs du Cameroun. Heureusement car les lions indomptables ne sont  pas aussi fort sans lui…

Un point faible ? En attaque, Aboubakar n’obtient pas encore le rendement qu’il a en club, donc le Cameroun compte principalement sur Eto’o pour marquer des buts. Qui a parlé d’Eto’o dépendance ?

Le pronostic : Elimination en phase de poule

Le Mexique

Le Mexique a bien failli ne pas participé à la coupe du monde ! En effet, le Mexique a été le 31e et avant dernier qualifié pour le mondial. Qualification arrachée en barrage contre la Nouvelle-Zélande, en marquant 9 buts sur l’ensemble des deux matchs alors que les mexicains avaient marqué au total 7 buts en 10 matchs lors des qualifications. On peut dire qu’ils ont tout donné sur les barrages.

Le joueur à suivre :  Joueur bien connu du public français, et pour cause, il y a 4 ans en Afrique du Sud, Chicharito avait crucifié l’équipe de France lors du premier tour de la compétition. Depuis, à Manchester United, Chicharito souffre de la concurrence de Van Persie et de Rooney devant et joue beaucoup moins. Mais en sélection, il est LE joueur qui a été le plus utilisé lors des qualifications (16 matchs au total mais seulement 5 buts). Il sera certainement titulaire sur le front de l’attaque mexicaine lors du mondial.

Un point faible ? Le Mexique reste une énigme pour bons nombres d’observateurs. 46 joueurs au total ont été utilisés durant les qualifications (dont 5 gardiens). Nul doute que cette équipe se cherche encore et ne compte pas vraiment de cadre sur qui compter. Qui sait si ils seront prêt en juin.

Le pronostic : Elimination en phase de poule

La Croatie

La Croatie a elle aussi dû passer par les barrages pour se qualifier pour la Coupe du Monde. Et pour cause, dans son groupe elle a affronté une équipe de Belgique qui a terminé avec 9 points d’avance au classement du groupe. Rien que ça … Les Croates n’ont pas eu la tache facile lors des barrages avec une confrontation contre l’Islande qui a vu son dénouement lors du match retour, seulement.

Le joueur à suivre : Au milieu, les Croates ont du talent. Mais c’est bien le Mozart du foot croate que nous avons choisi, en la personne de Luka Modric. Le joueur du Real Madrid s’éclate cette saison (depuis le départ d’Ozil) sous les ordres d’Ancelotti et il est certain qu’il sera un véritable métronome de sa sélection lors de la Coupe du Monde. Avec un bon Rakitic à ses côtés, il faudra prendre la Croatie au sérieux dans cette compétition.

Un point faible ? La Croatie a peu marqué lors des matchs de qualifications. Pourtant dans ses rangs, elle compte l’attaquant du Bayern, Mario Mandzukic. A lui seul, le bavarois a mis 4 des 12 buts croate. C’est pour dire. Espérons pour eux qu’il soit au top de sa forme pour ce mondial.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page