A La UneEuropeFootball

Pour avoir participé à un “Lockdown Party”, le KV Oostende vient de rompre le contrat de son gardien de but, Fabrice Ondoa

La police ostendaise, appelée dans la nuit de samedi à dimanche en raison des nuisances sonores, a mis fin à une fête clandestine organisée dans l’appartement de Fabrice Ondoa. Il s’est avéré qu’une dizaine de personnes ne respectaient pas les mesures en vigueur pour lutter contre le coronavirus. Ostende a décidé de prendre une décision exemplaire. Le club a tout simplement mis fin au contrat de son joueur, avec effet immédiat.
 
“En tant que club de football, nous ne pouvons pas tolérer un tel comportement égoïste et irresponsable“, a déclaré Gauthier Ganaye, CEO des Kustboys. “Nous n’avons pas encore eu d’infection au Covid-19 et nous faisons tout pour que cela reste comme ça. C’est pourquoi nous rappelons sans cesse à nos joueurs leurs responsabilités. Nous sommes obligés d’engager une procédure de licenciement à l’encontre de Fabrice Ondoa“, a-t-il ajouté.
Le gardien camerounais, vainqueur de la CAN en 2017 avec les Lions indomptables, est désormais sans club. Formé au Barça, il est passé par Séville avant d’arriver à l’été 2018 au KV Oostende. Ondoa a ainsi disputé 30 matches avec le KVO.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page