NBA : Lonnie Walker révèle avoir subi des violences sexuelles durant son enfance - CamerounSports
A La UneBasketballNBA

NBA : Lonnie Walker révèle avoir subi des violences sexuelles durant son enfance

L’arrière des San Antonio Spurs, Lonnie Walker IV a avoué avoir subi des violences sexuelles durant son enfance.

Si vous êtes fan de basket alors vous connaissez forcement Lonnie Walker  le joueur des San Antonio Spurs. Reconnaissable de par sa coiffure vraiment atypique. Mais ça c’était avant car l’arrière des San Antonio Spurs a décidé de changer de look.

En effet, Lonnie Walker IV, a décidé de s’offrir une nouvelle coupe de cheveux. Une nouvelle coiffure pour un nouveau départ. Il a ainsi levé le voile sur un pan douloureux de son enfance, marquée par des abus sexuels. « Quand j’étais en CM2, durant l’été, j’étais entouré par un peu plus de familles que d’habitude. Et j’ai été harcelé sexuellement, j’ai été violé, j’ai été abusé. J’ai même fini par m’y habituer parce qu’à cet âge-là, on ne comprend même pas ce qu’il se passe. J’étais un enfant crédule, je ne savais pas ce qu’était le monde réel. Et donc, j’ai commencé à penser que mes cheveux était la seule chose que je pouvais vraiment contrôler », écrit-il sur son compte Instagram.


Le joueur de 21 ans avoue que la période du confinement est venue lui rappeler ces heures sombres et l’a aidé à pardonner. « Avec le virus, le confinement, j’ai commencé à vraiment me regarder dans le miroir. J’ai vu ce qui se cachait derrière ces portes fermées. Mais j’ai trouvé la paix, le bonheur intérieur pendant cette épreuve. J’ai pardonné tout le monde, même à ceux qui ne le méritaient pas. Pourquoi ? Parce que c’était un poids mort pour moi. Pourquoi est-ce que je devrais perdre mon temps ? Couper mes cheveux, c’était bien plus qu’avoir une nouvelle coiffure. Ces cheveux étaient un masque. J’y cachais mes insécurités, pensant que le monde n’était pas prêt à les entendre… »

Terrible révélation !!!

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer