Akoué Domingo: "Certains amateurs qui n'ont rien à faire dans le football doivent le quitter" - CamerounSports
A La UneFootballMTN Elite Two

Akoué Domingo: “Certains amateurs qui n’ont rien à faire dans le football doivent le quitter”

Les finales départementales du Mfoundi se sont disputées ce lundi 30 Septembre 2019. Sportinf FC qui a pris le dessus sur Assio’o Robert (1-0), va représenter le départemental au Interligues 2019, pour la montée en D2 Régionale.

Au micro de Camerounsports, le président départementale félicites toutes les mains qui ont contribuer à cette réussite, et reviens aussi sur la cause directe des maux que connaissent le football jeune.

” Mes impressions sont bonnes tels que vous le contactés. Comme on dit généralement, c’est la fin qui justifies les moyens. Certes, on a eu des difficultés, pour commencer ce championnat, de part ce qu’on appele l’après élections. Vous savez, j’ai été candidat à la régionale, et que c’est après 4 jours que j’ai été recalé de 4 voix. Vous savez, lorsque vous avez au niveau de la région quelqu’un avec qui vous avez fait des élections et certaines choses doivent passer par lui, ça devient un peu compliqué. C’est ainsi que notre chèque a été bloqué depuis quelques mois, par le président Régionale, mais par l’aide d’un huissier, nous avons pu le récupérer et ça nous a donc permis de commencer nos activités.”


Quels étaient vos attentes au début de ce championnat qui est arrivé à son terme?

“Il faut savoir que ce que nous déplorons aujourd’hui, c’est ce que certains amateurs qui n’ont rien à faire dans le football doivent le quitter, nous on sait ce qu’on fait, on sait où on va, on se plaint depuis, c’est parce qu’il y a trop d’amateurs que le football tarde à décoller. Nous, on veut montrer que, avec peu de moyens, on peut faire certaines choses, on peut relever le football, c’est de ça qu’il s’agit. Aujourd’hui, nous n’avons pas pu organiser le football jeune, parce que la fédération nous a dit qu’elle n’avait pas de moyens pour le faire, parce que, nous voulons aussi montrer comment le football jeune peut être organisé au niveau de la base. Mais au niveau de la 3e division, vous avez donc vu 32 clubs, et 42 en 4e division, et en 1 mois et demi, nous avons pu boucler une saison, sans qu’il y ait trop de problèmes, ceci se passe surtout lorsque vous êtes bien entouré. Lorsqu’on met sur pieds des commissions, les gens ne savent pas à quoi elles servent(…) Toute ces commissions ce sont mises en branle pour que nus puissions arriver à ce résultat.”.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer