L’Ajax s’en sort grâce à un André Onana phénoménal ! - CamerounSports
A La UneFootballLigue des Champions

L’Ajax s’en sort grâce à un André Onana phénoménal !

Auteur d’un match extraordinaire mardi sur la pelouse de l’Apoel Nicosie en barrage aller de la Ligue des champions, le gardien camerounais de l’Ajax Amsterdam a permis à son équipe d’arracher le nul (0-0).

Le héros de l’Ajax c’est lui : André Onana. Les fans ajacides peuvent lui dire merci. Grâce à ses parades, le club d’Amsterdam a pu arracher le nul (0-0) mardi sur la pelouse de l’Apoel Nicosie, en match aller des barrages de la Ligue des champions. Très sollicité durant la demi-heure de jeu, le gardien international camerounais a un peu compté sur la chance pour garder ses filets inviolés, comme à la 28e minute, lorsque l’un de ses coéquipiers sauvait le camp en bloquant un tir de Nicholas Ioannou d’un beau tacle glissé. Avant de se montrer plus décisif de retour des vestiaires.

Et ça commence à la 58e minute. A la réception d’une balle dans la zone de pénalty, Lucas envoie une belle frappe vers le côté droit des filets. Le joueur de l’Apoel croit avoir ouvert le score mais malheureusement pour lui, André Onana, d’un superbe réflexe repousse son tir. Quel arrêt du Camerounais qui sera ensuite alerté lors du corner qui va suivre. Et cette fois, c’est sa barre transversale qui va le protéger de la frappe presque parfaite d’Andrija Pavlovic (59e). Le gardien camerounais n’est pas au bout de ses peines. Alors qu’on joue la 70e minute, Lucas repart à l’attaque et tente une nouvelle fois de faire sauter le verrou adverse. Mais c’est sans compter sur un André Onana qui fait encore la parade parfaite pour empêcher ce ballon d’entrer. Pour les deux clubs, la qualification va se jouer au match retour, au Johan Cruijff Arena d’Amsterdam, le 28 août prochain.


 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer