Ligue africaine de Basket : la NBA lance un championnat africain  - CamerounSports
A La UneBasketballEtrangerNBA

Ligue africaine de Basket : la NBA lance un championnat africain 

Dès l’année 2020, la grande ligue nord-américaine organisera une nouvelle compétition 100 % africaine avec la Fiba (la fédération internationale). Douze équipes en lice et autant de viviers à talents du basket mondial ? Explications. Le Point Afrique

Plus qu’une annonce, c’est une révolution pour de nombreux basketteurs professionnels. La NBA, la célèbre ligue nord-américaine, lance la première compétition hors des États-Unis… en Afrique. Début 2020, 12 équipes prendront part à ce tout nouveau championnat organisé sur le continent : la Ligue africaine de basket. Elles seront divisées en deux « conférences » jouant chacune dans trois villes, avant un « Final Four » organisé dans la capitale rwandaise Kigali, ont annoncé mardi la NBA et la Fédération internationale de basket (Fiba) à Dakar. Les six villes sélectionnées pour accueillir les rencontres de la saison régulière sont Le Caire, Dakar, Lagos, Luanda, Rabat et Monastir ou Tunis, a précisé le président de la nouvelle Ligue africaine de basket – ou BAL, selon l’acronyme anglais – Amadou Gallo Fall, en présence du patron de la NBA, Adam Silver.

Renforcer la crédibilité des compétitions existantes


La Basketball Africa League remplace donc la Fiba Africa Basketball League (ou Africa League), version 2019 de la Coupe des clubs champions, remportée en mai dernier par Primeiro d’Agosto (Angola). Pendant la saison régulière, qui débutera en mars, les 12 équipes, dont les noms ne sont pas encore connus, joueront chacune 5 matches. À l’issue de ces 30 matches, les trois meilleures équipes de chaque conférence seront qualifiées pour un « Super 6 », dont les quatre premiers se rencontreront ensuite à la fin du printemps à Kigali lors d’un « Final Four », des demi-finales à élimination directe et finale.

La NBA et la Fiba ont prévu d’organiser des qualifications pour identifier les douze équipes qui prendront part à ce championnat. Elles ont précisé qu’un pays ne pourra pas être représenté par plus de deux équipes. Les marques Nike et Jordan Brand équiperont les 12 équipes de la ligue d’uniformes, de vêtements d’échauffement, de chaussettes et d’entraînements officiels.

La NBA et la Fiba avaient annoncé en février dernier, depuis Charlotte en Caroline du Nord, la création de ce championnat professionnel en Afrique, première participation de la NBA à un championnat hors d’Amérique du Nord. Quarante joueurs actuels en NBA, soit environ 10 % de l’effectif total, sont soit nés en Afrique, soit ont au moins un parent qui y est né, a souligné Adam Silver lors d’une réception au musée des Civilisations noires de Dakar, en présence de joueurs et d’ex-joueurs et joueuses du championnat américain. Sur 102 joueurs étrangers évoluant en NBA pour la saison 2018-2019, 42 étaient africains ou avaient des origines africaines. C’est le cas de Joël Embiid, pivot des 76ers de Philadelphie. Véritable star outre-Atlantique, le jeune homme de 25 ans représente son pays, le Cameroun, à l’international.

Concernant le développement du basket sur le continent, la NBA et la Fiba ​​ont fait savoir leur intention de consacrer « un soutien financier » et « des ressources au développement continu de l’écosystème du basket-ball africain, y compris à la formation des joueurs, des entraîneurs et des arbitres et aux investissements dans les infrastructures », peut-on lire dans un communiqué de la NBA.

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer