Hamadou Souaibou, président ligue régionale d’athlétisme du Nord : « Les performances des jeunes athlètes du Nord laissent augurer une promesse d’avenir…» - CamerounSports
Athletisme

Hamadou Souaibou, président ligue régionale d’athlétisme du Nord : « Les performances des jeunes athlètes du Nord laissent augurer une promesse d’avenir…»

Quel bilan la ligue régionale du Nord à l’issue de la participation des athlètes de la ligue régionale du Nord à la Fesnaco A et B?

La Fenasco est une occasion idoine pour nous d’apprécier le travail de nos encadreurs mais également de jauger le niveau de nos athlètes dans les disciplines qui sont les leurs. Je suis particulièrement satisfait du bilan de cette année aux jeux Fenasco. En termes de bilan, à la Fenasco A de Yaoundé nos athlètes se sont adjugés au total 04 médailles : 01 médaille d’or, 1 médaille d’argent et  2 de bronze. S’agissant de la Fenasco B qui s’est déroulée à Maroua, nous avons engrangé 08 médailles : 02 médailles d’or, 02 en argent et 4 de bronze. Les  résultats  obtenus  chez  les  jeunes  athlètes  laissent  augurer  une  promesse d’avenir pour la région du Nord,  et  bien  entendu,  pour  l’athlétisme camerounais.  Nous  devons capitaliser sur ces différents résultats. C’est l’occasion ici pour moi de féliciter les encadreurs et les athlètes tout en les encourageants à faire mieux l’année prochaine pour que rayonne davantage notre ligue régionale.

Comment la ligue régionale d’athlétisme pour le Nord vient-elle en appui aux athlètes sur le plan de l’encadrement et des appuis multiformes ?


Nous avons un contrat de performance avec nos athlètes. Cependant, qui veut des lauriers doit investir dans la préparation et le suivi des meilleurs potentiels. Et c’est ce que nous faisons à travers les techniciens chevronnés que nous mettons à la disposition des athlètes. Par ailleurs, nous supportons ce projet grâce aux contributions des membres de la ligue, ce qui permet d’améliorer les conditions des athlètes. Tous ses efforts sont dirigés vers un encadrement de meilleur niveau, visent également créer une culture de la haute performance et de la gagne parmi les athlètes, participer  à  créer  une  synergie  des  acteurs pour  contribuer  aux  ambitions  nationales.

Quels sont les problèmes auxquels vous faites face dans l’accomplissement de votre mission ?

Le premier problème c’est l’insuffisance des infrastructures notamment avec l’indisponibilité de la piste d’entrainement du stade omnisports qui offrait à nos athlètes un cadre de préparation moderne. Nous espérons pour bientôt la fin des travaux afin que nous puissions à nouveau nous y entrainer. A côté des infrastructures qui sont insuffisants, il y a aussi le manque des moyens financiers. Pourtant le travail qui est abattu par tous ses techniciens sont dans l’intérêt du développement du mouvement sportif camerounais. Nous pensons donc que l’appui de la tutelle aux ligues régionales doit être revu à la hausse. Nous déplorons aussi la non-implication des forces vives dans la promotion de l’excellence sportive qui favorisera une meilleure réussite sportive et même personnelle des athlètes.

Ce sont les vacances, quelles sont les activités prévues par la ligue régionale pour l’encadrement des jeunes athlètes ?

Sur la base des orientations de la fédération camerounaise d’athlétisme et du ministère des sports, pour les vacances il est prévu avec l’appui   de la délégation régionales des sports et de l’éducation civique, nous organisons au stade du Cenajes de Garoua un camp sportif de vacances qui a débuté depuis le 03juillet et va s’achever le 03 août prochain. C’est un moyen pour occuper les enfants pendant les vacances pour qu’ils ne perdent pas les notions acquises et les initier aux nouvelles disciplines de la Fenasco notamment le triathlon. Il faut noter que le camp est ouvert à tous les enfants scolarisés ou non âgés de 05 à 13 ans, sans conditions, tous jours de 08h à 12h. Nous allons également organiser une compétition de Kid’s Athletics pour les enfants. A travers ses activités il est question pour nous de promouvoir la pratique des activités physiques et sportives à travers la pratique de l’athlétisme, préparer dès à présent la relève pour les échéances futures et faire découvrir au plus grand nombre la discipline.

Que retenir au terme de cet entretien ?

Les compétitions futures nous imposent d’autant plus une projection sur ces échéances et une préparation précise en vue d’y briller. Les athlètes de la région du Nord doivent pleinement contribuer au développement de la discipline au Cameroun. Malgré nos moyens limités, la ligue va continuer à œuvrer pour l’améliorer les conditions de travail des athlètes afin de leur garantir une participation honorables lors des compétitions telles que la Fanessco, les Dixiades et les compétitions interclubs. La ligue entend tirer un tirer le plus grand profit de la mise sur pied du cercle des amis de l’athlétisme du Septentrion, consolider l’école d’athlétisme qui peine à prendre son envol, initier un semi-marathon à travers la ville de Garoua et l’acquisition du matériel

Entretien mené par Ebah Essongue Shabba

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer