Coupe de France féminine: Falonne Meffomettou Tcheno et Guingamp survolent Brest - CamerounSports
A La UneEquipe NationaleEtrangerEuropeFootballFranceLions indomptables

Coupe de France féminine: Falonne Meffomettou Tcheno et Guingamp survolent Brest

Falonne Meffomettou Tcheno et son club Guingamp ont marché sur Brest. Le latéral droit des Lionnes indomptables a encore assurée.

Samedi, en seizième de finale de la Coupe de France, Guingamp s’est largement imposé 5-1 face aux Brestoises, qui évoluent en D2. Un résultat qui n’a pas vraiment fait sauter au plafond les Costarmoricaines, qui auraient aimé encaisser aucun but.
Si Guingamp l’a emporté 5-1 face au Stade Brestois, c’est un coach « presque content » que les costarmoricaines ont retrouvé après le match. « C’est bien d’être passé, c’était le plus important, a apprécié Frédéric Biancalani. Mais ça aurait été parfait si nous n’avions pas pris de but ». Faustine Robert confirme. Malgré ses deux réalisations, celle qui a également distribué trois passes décisives cachait sa joie. « On s’est reposé sur nos lauriers. Mais on a gagné, et c’est le principal ».

En Avant débutait ce match avec plusieurs nettes occasions. Comme lorsque Oparanozie ratait sa reprise dès la première minute. Après une kyrielle d’actions mal conclues, les Guingampaises trouvaient enfin le chemin des filets, grâce au solide coup de pied de Tyryshkina, qui reprenait parfaitement la remise de Daoudi (1-0, 15′). Quelques frappes maladroitement ajustées plus tard, les Rouges et Noir s’illustraient une seconde fois lorsque la demi-volée de Robert s’écrasait dans la lucarne gauche de Desforges. (2-0, 39′). Alors qu’elles s’étaient bien installées dans le camp brestois, les Costarmoricaines étaient surprises lorsque Niakaté marquait sur une erreur de leur gardienne, qui captait mal un ballon pourtant inoffensif (2-1, 42′).


Forest : « On savait qu’on n’allait pas gagner la Coupe ! »
En seconde période, les occasions furent, certes, moins nombreuses (neuf en première mi-temps), mais mieux négociées. En Avant inscrivait logiquement son troisième but, lorsque Robert honorait tout en puissance le
centre de Hoarau (3-1, 62′). Puis, Debever agravait la marque, juste avant de laisser sa place à Jézéquel. (4-1, 84′). Cette même Jézéquel concluait la soirée, finissant l’action de l’omniprésente Robert (5-1).

À la sortie du vestiaire, Christophe Forest, l’entraîneur brestois relativisait, malgré le score lourd : « On est déçus, mais c’est une victoire logique. On savait très bien qu’on n’allait pas gagner la Coupe De France ! » Elody Salaün appréciait même avoir retrouvé « un très bon esprit de groupe ». Mais, au final, « une division d’écart, c’est quand même une grande marche ! »

La fiche technique
Arbitre : H. Burban

BUTS. Guingamp : Tyryshkina (15′), Robert (39′, 62′), Debever (84′), Jézéquel (90+4′). Brest : Niakaté (42′)

Avertissements. Brest : Bouchet (25′). Guingamp : Le Moing (82′)

EA Guingamp : Fauvel – Tcheno, Debever (cap.) (Jezequel 84′), Lorgeré, Hoarau – Tyryshkina, Daoudi – Palis (Le Moing, 80′), Fleury, Robert – Oparanozie (Beche, 61′). Entraîneur : Frédéric Biancalani

Stade Brestois : Desforges – Helias, Salaun, Bayo, Boishardy (cap.) – Bouchet, Capitaine (Quentel, 72′), Niakaté – Ninot, Ribeyra (De Matos Paulo, 77′), Kone. Entraîneur : Christophe Forest

 

 

Source : letelegramme

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page