A La UneAfriqueEquipe NationaleFootballLions indomptables

Élim CAN féminine Ghana 2018: lionnes indomptables, la rage gagnante

Le Cameroun est qualifié pour la CAN féminine Ghana 2018.

Après la douche froide reçue dans leur fief le 6 juin dernier, il fallait 6 buts aux Diablesses rouges du CONGO ( sans que le Cameroun n’en marque un seul) pour se qualifier lors de ce deuxième et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total- Ghana 2018. Mais c’était sans compter que 18 mois après la finale perdue lors de la CAN 2016, les LIONNES Indomptables livraient leur premier match dans leur stade mythique, le stade Ahmadou Ahidjo.

Fortes du score acquis au match aller à Brazzaville, elles comptaient simplement terminer le travail ce 10 juin et faire des retrouvailles avec leur public, un grand moment de communion.


Le coup d’envoi de cette rencontre est donnée à 18 h 30 ( heure de Yaoundé) par l’arbitre nigériane ADJAHI. Pour le Cameroun, ce ne sera plus le même onze entrant. En effet, dans l’animation offensive, comme dans la ligne médiane et en défense, le sélectionneur Camerounais Joseph Curtis NDOKO a puisé dans le creuset local alignant les joueuses de LOUVES MINPROFF nouvellement convoquées dans la tanière (Thérèse ABENA, Dolorès TSADJIA, Charlène Meyong..).Il est visiblement beaucoup plus question pour lui de rôder son effectif plutôt que de viser une performance qualitative.

Confiantes, les LIONNES vont mettre la pression aux Congolaises dès le tout début du match et s’employer à briser leurs vélléités défensives. Comme à l’aller, les Congolaises n’y voient que du feu et commettent autant d’erreurs que d’imprécisions.Comme à l’aller, le match est à sens unique et l’équipe Camerounaise s’offre une deuxième balade de santé en moins de quatre jours dans la cuvette de MFANDENA entièrement conquise à sa cause.

Vingt minutes après le début du match, Nchout AJARA ouvre les débats suivie trois minutes plus tard par Thérèse ABENA. La pause Survient sur le score de deux buts à zéro, en faveur du Cameroun. Les autres buts seront inscrits à la deuxième mi-temps, tour à tour par Judith BONGO contre son camp (50e mn), Aboudi onguene (OG7,52e mn), et enfin AKABA (85e mn).
Reste que malgré ce score fleuve de dix buts contre zéro en deux matchs (aller-retour), contre un adversaire sans répondant, le Cameroun doit garder la tête froide et travailler encore plus sérieusement pour offrir un jeu fluide et de qualité.” Pour que tous les compartiments soient irréprochables, la défense gagnerait à être plus mobile et plus rapide..Ngo Mbeleck dans la ligne médiane est une individualité très technique. Je dirais même, la plus technique de l’équipe mais elle doit apprendre à jouer au service du collectif… Avec l’arrivée de ENGANAMOUIT, l’animation offensive sera plus cohérente et certainement plus efficace”” observations faites par Ghislaine BEBOM, consultante sportive.

Des observations que le coach NDOKO va certainement honorer car on l’a vu avec le Congo : le haut- niveau ne pardonne pas. L’impréparation se paie cash. Rappelons que les LIONNES Indomptables courent toujours après leur premier trophée continental et qu’une participation à la coupe du Monde 2019 en France passe par le Ghana.

 

 

 

 

Par: Mimi Nlepna

 

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page