A La UneCoupe du monde U17 Jordanie 2016Equipe NationaleFootballLions indomptables

Mondial Russie 2018 : Les Journalistes sportifs Camerounais déjà à Moscou

La coupe du monde de football 2018 se tiendra du 14 juin au 15 juillet 2018 et les journalistes sportifs Camerounais sont déjà en Russie, pour la couverture de cette fete mondial de football Russie 2018..

Au nombre de 6, ils sont reconnaissable de part leurs vestimentaires, ils arborent fierement les maillot et survettement de l’équipe nationale du Cameroun.
Malgrès l’absence de leur pays à ce mondial, ils sont tout de meme présents. Des visages reconnaissables tels, Jean Jacques Ewong, Raphael Happi, David Eyengue, Sylvain Kwambi, Richard Naha, et Frida nolla, la seule dame du pelleton. Tous de la presse privée Camerounaise, ils sont bien décidés à faire vivre au Camerounais, le grand rendez-vous du football mondial, en direct.

Arrivé, le samedi 9 juin aux encablures de 20h (heure de Moscou), les Lions de la plumes ont pris leur quartiers dans le centre ville à Dobrinskaya.


Ce 10 juin, ces journalistes se sont rendu au centre de presse, pour retirer leurs accréditations, histoire d’effectuer en toute légalité leurs préparations dans le but d’etre prêt le 14 juin prochain.

Sylvain Kwambi journaliste reporter d’images à Press Sports.

« Le matin je me suis réveillé et avec les confrères, on a décidé de former une team Cameroun ici en Russie. On a tenu un petit briefing, pour pouvoir coordonner nos déplacements et nos travaux. Ensuite nous avons pris le metro pour nous rendre au centre d’accréditation où nous avons été immédiatement pris en charge par les volontaires qui nous ont guidés où nous devions prendre nos accréditation et en moins de 5 min, nous avons été servis, ainsi que nos tikets gratuits de transports en commun. Puis nous nous sommes rendu au centre media, où nous avons débuté le travail. ».

Richerd Naha, journaliste à ‘’La team 99.9 ” arrivé en Russie pour la première fois, donne ses première impressions.

« Ce qui m’a marqué à Moscou, c’est l’Architecture. Lorsque tu arrive à Moscou c’est différent de ce quon t’a raconté. On sent un pays organisé, structuré, et je triouve qu’il ya eu beaucoup de désinformation au tour de la coupe du monde Russie 20189 et la fête sera belle, et tant pis pour ceux qui n’y seront pas. ».

Raphael Happi, photojournaliste à Zonefoot.net déjà venu en coupe de confédération constate les important changements.
« Effectivement, il ya eu beaucoup d’amméliorations par rapport à la fois dernière où nous étions en coupe de confédération. La ville était carement encore en chantier, et aujourd ‘hui, tout ce qui était en chantier est achevé. Et la beauté de la ville dénote de la qualité du travail des Russes. Et pour moi, ça a été une agreable surprise. Un regard retrospectif des 1 an passé nous permet de nous rendre compte qu’ils essayaient de se renseigner sur les différentes améliorations et leurs préaucupations étaient de savoir les difficultés que nous rencontrons et les améliorer. Le résultats final est que c’est bien, c’est beau et c’est plaisant de se retrouver dans cette fête. ».

David Eyengue Nzima, journaliste au journal le ‘’Jour’’, revient sur la capacité de la Russie.
« Hugo ,Bross avait sa manière de faire accepter ses défaites, il était un stratège en communicaion et personne n’a compris donc seuule responsable de xce qu’il avait dit. Maintenant, c’est une tout autre paire de manche. On est à quelques jours du début de la compétition, en plus, nous sommes arrivés un week en,d, donc en réalité ce n’est pas encore la grande affluence, on n’a qu’à regarder la salle de presse, qi n’est qu’à un cinquantière prêt donc, pour faire le parallèle, il ne peut pas avoir un déployement quel qu’il ai embouteillage à Moscou. Mais d’ici le début de la compétition il ya y avoir de plus en plus de trafique. Je n’accompagne pas une équipé en compétition. Je suis dans la suite logique de la progression de ma carrière qui voudrait que le journaliste sportif soit à tous les grand rendez-vous sportifs .».

Jour j-4, le kick off du mondial est très attendu pour les Lions de la plume Camerounaise.

 

 

 

Par: Frida Nolla, à Moscou

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page