Monique Felicité Tjouen, Miss Lionne: « Elle va hisser haut le drapeau Camerounais. » - CamerounSports
A La UneEquipe NationaleFootballJudoKaratéLions indomptablesNambudo

Monique Felicité Tjouen, Miss Lionne: « Elle va hisser haut le drapeau Camerounais. »

La 2e édition de l’élection Miss Lionne a dévoilé le nom de la plus belle Lionne sportives 2018. Il s’agit de Blandine Angama, championne D’Afrique de Karaté.

Au terme de cet élection, la présidente du Comité d’organisation Monique Felicité Tjouen par ailleurs journaliste de sport et chef service sports féminin à la CRTV Télé, en parle avec beaucoup de satisfaction. Et se projette déjà vers la 3e édition.

 


Êtes-vous satisfaite de l’issu de cette 2e édition ?

Je peux dire ouff, parce que préparer un évènement pareil, c’est des nuits blanches. Beaucoup de sueur, ce n’est pas facile du tout, mais voilà, arrivé au terme de cette 2e édition, je suis ravie. Et je peux dire merci à tout ceux la qui nous ont soutenu, en commençant par la presse. Tout ceux qui étaient tout au tour, le Ministère des sports, voilà, les résultats sont là. Et ce sot des résultats qui nous ont été donnés par un jury digne et honnête. Je souhaite que l’année prochaine soit encore plus rayonnante parce que, l’année prochaine nous sommes en 2019 et vous savez, c’est la CAN 2019 et Miss Lionne arrivera quelques semaines avant cet évènement ; donc nous osons croire que se sera plus grand, plus beau, vive le sports féminin.

 

Que pensez-vous de la nouvelle Miss Blandine Angama ?

 

La Miss Blandine Angaa est une jeune femme déjà très belle, intelligente persévérante, elle est arrivée ici la première aujourd’hui, c’est une vrai Lionne. Elle a toujours été lç au rendez-vous,. Elle risque de participer au jeu olympique à Tokyo en 2020, c’est une digne ambassadrice du sport féminin. Et je pense qu’avec elle, le mouvement sportif peut être fier et elle va hisser haut le drapeau Camerounais.

 

Quelle est la feuille de route de la nouvelle Miss ?

On s’attendrait peut être à entendre que la Miss irait dans les orphelinats, dans ci dans ça, mais non, se sont des sportives, elles ont des emplois du temps très, très, très, vraiment hyper chargés. Et la Miss durant son année, elle ira dans les com)pétitions nationales et internationales, et nus allons l’amener dans les différentes universités et écoles de la République, pour qu’elle puisse parler aux jeunes et pour que les jeunes puissent des rendre compte qu’on peut avoir des modèles.

 

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer