AfriqueCAN 2017Football

José Antonio Camacho, sélectionneur du Gabon : “C’est une chance pour Le Gabon d’avoir un joueur comme Aubameyang …»

José Antonio Camacho, sélectionneur du Gabon : Le Gabon a la chance d’avoir un joueur comme Aubameyang …»

“Pour le match contre la Guinée Bissau, nous avons étudié leur jeu. Les joueurs sont impatients de démarrer la compétition. On va chercher la victoire car nous nous sommes préparés pour ça. Il n y a aucun problème entre le coach et qui que ce soit. Sinon je ne serais pas là. Notre message au peuple gabonais est clair: nous sommes à 100%. On a une équipe forte qui regarde dans la même direction. La Guinée n’a rien à perdre, contrairement à nous. Et si elle gagne, il faut que ce soit parce qu’elle a été meilleure. En tout cas, le Gabon a la chance d’avoir un joueur comme Aubameyang en son sein. C’est un des meilleurs joueurs au monde. C’est normal que l’équipe dépende de son état de forme. Mais tout le monde est concentré sur le même objectif.”

Bruno Ecuele Manga, joueur Gabonais : « Nous sommes prêts pour le match contre la Guinée Bissau…»


« On est motivé pour cette Can. Nous sommes concentrés et avons hâte d’être sur le terrain. Il y’a une grosse pression mais elle est positive. Il y a de l’envie. C’est vrai que l’équipe n’est pas très sereine depuis quelques années mais nous apprenons tous les jours. On va se servir de l’expérience de 2015 où on a gagné le premier match et après on a été éliminé parce qu’on s’est cru trop beaux. Mais cette fois, tout le peuple gabonais attend qu’on aille le plus loin possible. Nous comptons sur notre capitaine. Il mérite ce qui lui arrive et il a encore une grande marge de progression. ».

Bacirou Candé, sélectionneur de la Guinée Bissau : « Nous allons jouer crânement notre chance…»

« Tout le groupe est vraiment excité à la perspective de prendre part à cette première CAN. Le peuple de Guinée a été ému par notre victoire. C’est un honneur et un défi d’affronter une belle équipe comme le Gabon devant son public. Le Gabon a le meilleur attaquant d’Afrique et nous n’avons pas de plan anti-Aubamayang. Nous allons jouer notre part et nous appuyer sur nos qualités. A savoir notre esprit d’équipe et notre sens du sacrifice. On connait les difficultés de notre groupe. Nous sommes conscients de nos limites mais il n’y a pas de résultats écrits à l’avance en football. Mais c’est notre première et nous allons profiter du moment sans oublier nos responsabilités. ».

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page