A La UneEquipe NationaleEtrangerFootballLions indomptables

Lions indomptables : Asie, destination dangereuse

Clarence Seedorf prépare déjà son groupe pour la CAN Cameroun 2019. Le nouveau sélectionneur des Lions indomptables a fait un nettoyage systématique de la tanière des Lions et pense déjà à un groupe solide, mais surtout compétitif, pour ajouter au Cameroun une 6e étoile à son maillot, à son palmarès.

Lors de la publication de sa première liste de Lions, Seedorf n’a pas lésiné sur les moyens. Son message est clair, il ne combine pas avec les joueurs évoluant dans les championnats mineurs. La preuve, lors de la publication de sa première liste de 23 qui vont affronter les Comores en vue du match qualificatif pour la CAN 2019, le Technicien Néerlandais de 42 ans n’a pas convoqué tous les joueurs Camerounais qui évoluent dans les championnats Asiatiques.

Champions d’Afrique ou pas, tout est clair. Les champions d’Afrique ont fait une dégringolade spectaculaire, partie d’une titularisation incontestée à une non convocation, la transition ne s’est pas faite attendre. Le capitaine Benjamin Moukandjo, Christian Bassogog, sont en chine et n’ont pas été convoqués. A la question de savoir pourquoi le jeune sélectionneur a dit qu’il est en phase de casting et ces deux là n’ont pas besoin d’être castés.


Ils sont nombreux aussi en Arabie Saoudite, Léandre Tawamba, Adolphe Teikeu, qui ont anéantis leurs chances de sélections. Le nouvel homme fort de la tanière des Lions indomptables veut une équipe compétitive et pour avoir coaché le FC Chenzhen en Chine en 2016, c’est à raison qu’il pose la barre haute.

Désormais, pour arborer le maillot des Lions indomptables, il faudra surtout éviter les championnats de troisième zone, l’Asie et la Chine en font partie. Tous les aspirants à une longue vie avec le maillot de l’équipe nationale sur leurs épaules sont donc avertis. Cette année 2018, le Cameroun a vendu beaucoup de joueurs à l’international, le meilleur buteur de la saison écoulé Rostand Mbai lui a été transféré au Maroc, signant de ce fait son arrêt de mort avec la sélection séniors ?

A l’époque d’Hugo Broos, les locaux et les joueurs en aventure vers les el Dorado en Chine, en Arabie Saoudite, en Ezerbaidjan, en Ouzbékistan avaient ses chances.  L’ère Seedorf présage de nouveaux auspices, il est encore mieux d’évoluer dans le championnat local tels Pierre Ramses Akono  qui évolue à Eding Sports de la Lekié et qui a été convoqué.

Pour le Nerlandais, c’est la crème qui aura le privilège de représenter le vert – rouge – jaune, puis que pour lui un joueur jeune qui va en Asie, manque d’ambitions.

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page