Asisat Oshoala : « Reportez la CAN pour 2021 c’est bien, Mais pas l'annuler…» - CamerounSports
A La UneAfriqueFootball

Asisat Oshoala : « Reportez la CAN pour 2021 c’est bien, Mais pas l’annuler…»

C’est connu depuis quelques semaines, la CAN 2021 qui devait se tenir en janvier/février au Cameroun sera reporté en 2022, pas mal de raisons sont évoquées : le Covid-19, la difficulté à trouver les dates pour terminer les matchs éliminatoires, le report des grandes compétitions telles que l’Euro, les Jeux Olympiques, la Copa America…

Si la CAN et le CHAN ont été reportés, la CAN féminine a été purement et simplement annulée. La lionne indomptable Ajara Njoya avait declaré « Une CAN féminine, c’est bien plus qu’une compétition. Depuis hier, je suis triste par l’annulation de la CAN féminine 2020. Même si je comprends la décision, j’ai du mal à l’accepter. Quoi qu’on dise, le football féminin africain va accuser un retard. Le football féminin africain n’offre pas beaucoup d’occasion de voir ses talents. La CAN est une porte d’opportunité pour nous. Pour plusieurs footballeuses, la CAN représente l’occasion majeure pour défendre son pays et s’exposer pour une carrière en Occident. Plusieurs d’entre nous ont émergé grâce à la CAN. Trois années dans une vie c’est énorme ».

Pour la Nigériane Asisat Oshoala, Cette décision est injuste. La meilleure joueuse africaine de l’année a déclaré sur BBC Sport « Ce n’est pas bien pour le football féminin en Afrique, lorsque vous avez du mal à obtenir une nation hôte pour un tournoi continental tous les deux ans. On ne peut pas être à ce niveau en 2020. C’est dommage! La CAF doit revenir sur les bases de départ afin de faire du football féminin l’une de ses principales priorités. Ils doivent donner la priorité au marketing du football féminin »


Elle ajoute sur twitter « Si vous la reportez pour 2021 c’est bien! Mais pas de l’annuler complètement? Nous avons besoin d’une explication appropriée. On ne peut pas faire cinq pas en avant et 10 en arrière. Nous avons donc également besoin de plus de soutien de la CAF et pas seulement de nos fédérations nationales. L’annulation ne sera pas utile car les équipes seront confrontées à deux ou trois ans sans compétition avant la Coupe du monde féminine 2023 ».

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer