EtrangerFootball

Cristiano Ronaldo répond à l’accusation concernant la fraude fiscale

Cristiano Ronaldo fait l’objet des poursuites judiciaires. Soupçonné d’évasion fiscale à hauteur de 14,7 millions d’euros, Cristiano Ronaldo a répondu à cette accusation d’une façon singulière.

Interrogé mercredi dans le hall de l’aéroport de Lisbonne, prêt à s’envolé pour la Russie dans le but de disputer la Coupe des confédérations avec le Portugal, Le quadruple Ballon d’or, accusé de fraude fiscale à hauteur de 14,7 millions d’euros, reste imperturbable dans ses objectifs.

“J’ai la conscience tranquille, toujours”, avait ainsi lancé «CR7» aux journalistes qui l’interrogeaient sur les quatre délits présumés contre le Trésor public espagnol. Mais aussi, Cristiano n’a visiblement pas trop envie d’en parler.


“Parfois, la meilleure réponse est de se taire“, a-t-il écrit jeudi sur Instagram en légende d’une photo où il apparaît la bouche barrée par son index. Une manière de dire qu’il a désormais l’esprit tourné vers la compétition internationale, que les champions d’Europe débuteront dimanche face au Mexique.

Le Real de Madrid semble pour sa part soutenir à bonne distance son attaquant “Le Real Madrid CF est absolument convaincu que notre joueur Cristiano Ronaldo démontrera sa totale innocence dans cette affaire, a ainsi écrit le club merengue, réaffirmant sa “confiance” envers l’attaquant qui “a toujours montré une volonté claire de remplir toutes ses obligations fiscales”. Par ailleurs, le Real se veut prudent : “Il serait préférable de signer un pacte, payer l’amende et éviter d’aller devant la justice, a ainsi confié à As un dirigeant madrilène sous couvert d’anonymat. Il n’est jamais bon de faire la Une des journaux télévisés, et contester une sentence cela peut amener des risques majeurs non seulement pour Cristiano Ronaldo mais aussi pour le Real Madrid.” Et tant pis pour la supposée innocence de CR7.

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page