A La UneLigue 1

Coton sport de Garoua : La mutuelle des employés reprend le club

Plus déterminé que jamais, le coton sport de Garoua se fixe de nouveaux challenges.

Lors de la  conférence de presse qui s’est tenue ce matin dans l’enceinte du Mansel Hôtel au quartier Fouda à Yaoundé, le Coton sport s’est montré très ambitieux. Ils étaient trois face à la presse : le nouveau coach Mincreo Birwe, le défenseur central, Aaron Mbimbe, et le communicateur Adamou Saliou Hamadou.

Sereinement, tous parlaient d’une seule voix : des ambitions du club cette saison. Le club mythique de Garoua se refait une santé, en déployant ses ailes. Ce déploiement se fera sur deux volets : l’aspect Organisationnel et Sportif.


En ce qui concerne l’organisation, la mutuelle qui a été mise en place est une émanation des employés de la Sodécoton. L’objectif, étant de permettre à Coton sport de briller comme par le passé. Il ya une réorganisation dans la gestion du club. « Le DG a mis en place une stratégie qui va permettre au club de s’auto financer. Nous allons mettre en place la formation, ils iront désormais dans les petits clubs et les villages détecter les joueurs, les former, pour continuer à alimenter notre équipe. » a expliqué le celcom.

Avec un total de 5000 milles employés, 3000 permanents et 2000 saisonniers, chaque employé devra donner un minimum de 12.000 FCFA par an, pour le fonctionnement du club. Les subventions sont allées de 150.000 millions à plus de 250.000 millions de FCFA.

En ce qui concerne le nouveau coach, Mincréo Birwe, il va se concentrer sur l’aspect purement sportif. Bien qu’il soit arrivé 12 jours avant le début des échéances africaines, il fait un sans faute jusqu’ici.  Devant Atlabara FC du Soudan du Sud, le Coton s’est imposé En aller et retour de la ligue des champions africaine (2-0) (5-2) et s’est qualifié pour les 1/16ème de finale.

Le coton sport jouera trois de ses matchs à Yaoundé Puisqu’ils purgent encore la suspension qui leur a été attribué lors des demi-finales retour de la coupe du Cameroun  qui a opposé les cotonniers à Bamboutos de Mbouda. Après les trois premières journées, le club de Garoua pourra recommencer à jouer sur ses installations, en toute quiétude.

Adamou Saliou Hamadou, communicateur de Coton sports explique.

 « La Sodecoton voulait libérer 70% de ses  actions à un particulier. Après moult réflexions, les employés se sont dis, pourquoi remettre cette équipe à une association, pourtant, nous avons travaillé, nous avons produit de l’argent depuis la création et la mise en place du club, le centre et tout, dans cette équipe.  Nous avons travaillé pour que ces 70% soient transmis au personnel de la Sodecoton. Au lieu de gérer seulement le Coton, cette mutuelle va gérer, tout l’aspect sportif.».

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page