A La UneCAN 2013Football

La CAF autorise Jonathan Pitroipa à jouer la finale

Les officiels burkinabés ont déposé un recours à la CAF et ces derniers l’ont annoncée par le secrétaire de la Confédération Africaine de Football, Hicham El Amrani. De plus l’arbitre de la rencontre a été suspendu par Issa Hayatou, président de la CAF, ce matin. Jonathan Pitroipa avait reçu un second carton jeune pour simulation à la 117e minute du match face au Ghana alors qu’il aurait dû bénéficier d’un penalty en sa faveur. Slim Jedidi a reconnu s’être trompé après coup.

L’auteur du but qualificatif face au Togo sera bien aux côté de Kaboré, Bancé et autre Koné pour la premiére finale Coupe d’Afrique des Nations de l’Histoire du Burkina Faso. Un quiproquo qui rentre dans l’ordre pour offrir toute les chances aux Étalons de défendre leurs couleurs. 

Le communiqué de la CAF :


Lors de sa réunion tenue le 08 février 2013 à Johannesburg, la Commission d’Organisation de la CAN Orange 2013, a examiné la réclamation de la Fédération Burkinabè de Football, concernant la sanction infligée au joueur no 11 Jonathan Pitroipa, lors de la rencontre no.30 opposant le Burkina Faso au Ghana joué à Mbombela le 06 Février 2013.

La Commission a décidé de soumettre ce cas au Jury Disciplinaire de la CAF.

Le Jury Disciplinaire de la CAF, s’étant réuni ce jour:

– après avoir pris connaissance et examiné de la lettre de réclamation de la Fédération Burkinabè de Football,

– après avoir examiné le rapport de l‘arbitre de la rencontre ainsi que son rapport

complémentaire dans lequel M. Slim Jdidi reconnaît avoir commis une erreur en infligeant le 2eme carton jaune au joueur no 11 du Burkina Faso

– après avoir reçu l’avis de la Commission des Arbitres de la CAF recommandant l’annulation du 2ème carton jaune infligé à Jonathan Pitroipa

Le Jury a décidé de valider l’avis de la Commission des Arbitres de la CAF et d’annuler le 2eme carton jaune infligé au joueur no.11 du Burkina Faso.

Cette décision est basée, notamment, sur les dispositions de l’article 11 du Code Disciplinaire de la CAF qui stipule :

« Article 11: Compétences particulières

Le Jury disciplinaire est compétent pour :

• sanctionner les faits qui auraient et n’auraient pas échappé aux officiels du match ;

• sanctionner les infractions qui se sont produits avant, pendant, ou après l’établissement du calendrier ;

• rectifier les erreurs manifestes dans les décisions disciplinaires consécutives aux rapports des arbitres ;

• prolonger la durée de la suspension automatique résultant d’une expulsion;

• prononcer des sanctions additionnelles en plus de celles prononcées par l’arbitre, par exemple une amende.

Ces sanctions peuvent être prises à la suite du visionnage des cassettes de matchs. »

En conséquence, le joueur n.11 Jonathan Pitroipa du Burkina Faso est éligible pour la finale de la 29ème Coupe d‘Afrique des Nations Orange, Afrique du Sud 2013.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page