EtrangerFootballFrance

Karl Toko Ekambi répond aux journalistes français qui le critiquent !

Titularisé à la pointe de l’attaque lyonnaise lors de la demi-finale de Ligue des Champions perdue contre le Bayern la semaine dernière (3-0), le Lion Indomptable Karl Toko Ekambi (27 ans) n’a pas manqué d’essuyer de nombreuses critiques à la suite d’occasions plus que dangereuses, non converties par le Camerounais. Ce dernier a tenu à revenir sur cet événement et s’est livré ce matin dans les colonnes de l’Équipe. «Oui, il y a eu plus de critiques que d’éloges, à la fin du match, notamment de la part des journalistes français

Lorsque le journaliste lui demande si ce n’était pas une manière de lui dire qu’il n’était pas loin, le verdict est sans appel. « Non, je trouve que c’était trop poussé, notamment envers moi, d’ailleurs. Quand c’est moi, les occasions loupées, c’est moi qui ai eu des ratés, c’est l’OL qui a vendangé, et quand c’est le PSG, c’est Neuer qui a été grandiose. Neuer a fait les mêmes arrêts dans les deux matches, mais les commentaires n’ont pas été les mêmes, c’est assez dommage. C’est comme ça, c’est la vie, mais nous, on est très heureux de notre parcours.» Un discours qui devrait partager les fans du ballon rond, tant ceux qui lui en veulent sont nombreux.

Au final, le joueur de 27 ans préfère retenir le positif dans cette histoire. Et assure être assez solide pour s’en relever. « On a fait un beau parcours, c’est ce qui compte. Je suis même heureux que ça tombe sur moi, parce que les commentaires qui ont été faits peuvent déstabiliser un joueur. Alors que moi, je m’en fous. Donc oui, je suis très heureux que ce soit tombé sur moi, parce que je sais passer à autre chose. Mais c’est dommage que l’OL soit parvenu en demi-finale et que les gens parlent mal » confie Toko Ekambi au journal L’Equipe.


Commentaires Facebook

0 commentaires

Atti Mahamat Abana

Rédacteur chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page