CAN (F) Ghana 2018 : La Guinée équatoriale exclue !!! - CamerounSports
A La UneAfriqueFootball

CAN (F) Ghana 2018 : La Guinée équatoriale exclue !!!

Championne du Monde des irrégularités constatées et des exclusions dans les tournois pour cause de double identité de ses joueuses, le Xhaland Nacional Dames ( équipe nationale senior de football féminin) de Guinée équatoriale vient d’être l’objet d’une nouvelle sanction par l’instance faîtière du football Africain. Sanction qui prend effet avec la décision de la CAF de désigner les Harambee Starlets du Kenya Comme la huitième équipe qualifiée à la prochaine CAN-TOTAL GHANA au détriment du Xhaland Nacional.

En effet, malgré le score cumulé de trois buts contre deux acquis sur le terrain en faveur du Xhaland Nacional devant les Harambee Starlets, lors du dernier match éliminatoire de la CAN 2018, la CAF avait immediatement été saisie par la F.K.F ( fédération Kenyane de football) pour des cas de fraudes massives d’identité concernant plusieurs joueuses de la sélection équato-guinéenne. Six joueuses équato-guinéennes au total étaient accusées de ne pas remplir les conditions nécessaires de bi-nationalité telles que l’exige la CAF. Le Kenya s’était particulièrement appuyé sur le cas de la joueuse d’origine camerounaise Jacky Messomo, qui n’aurait pas résidé pendant un an sur le sol équato-guinéen avant d’intégrer la sélection nationale de ce pays.

La CAF, après avoir reçu la requête Kenyane et menée toutes les investigations nécessaires, avait dans un premier temps décidé de priver le Xhaland Nacional de coupe du Monde de football féminin. Même si les equato- guinéennes parvenaient à occuper une place parmi les trois meilleures équipes à l’issue de la prochaine CAN ( synonyme de qualification pour la coupe du Monde), l’équipe équato-guinéenne serait remplacée par la quatrième meilleure équipe. Mais, très rapidement, la CAF va se montrer plus ferme à l’issue d’une audience de son conseil de discipline tenue à son siège, au Caire, en Egypte.


Adressée à la FKF, la CAF stipule ceci dans une lettre : ” Considérant nos statuts, nos règlements, en particulier les règlements de la CAN féminine 2018, considérant notre code disciplinaire, le conseil de discipline de la CAF décide que la protestation Kenyane a été reçue et prise en compte. Une sanction de 10 mille dollars US est imposée à la fédération équato-guinéenne de football et l’équipe de la Guinée équatoriale est disqualifiée de la CAN-TOTAL GHANA 2018.”

Les Harambee Starlets feront leur deuxième apparition à la prochaine CAN après leur première participation en 2016 au Cameroun. Le tournoi qui aura lieu au Ghana du 17 novembre au 1er décembre verra le tirage au sort de ses poules au courant de ce mois. Désormais, les huit équipes en lice sont: Afrique du Sud- Algérie- Cameroun- Ghana- Kenya- Mali- Nigeria- Zambie.

 

 

 

par : MIMI NLEPNA

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer