EuropeFootball

Bénoit Assou-Ekotto écrit à Julien Cazarre qui l’accuse souvent de dealeur de drogue !

Benoît Assou-Ekotto, régulièrement chambré par Julien Cazarre dans l’émission J+1, a répondu avec humour dans une lettre publiée dans la presse locale.

Dans l’émission J+1 diffusée sur Canal + et dans laquelle il intervient tous les dimanches, Julien Cazarre a pris l’habitude de se moquer de Benoît Assou-Ekoto, le défenseur du FC Metz. Il y est souvent présenté comme un amateur de produits illicites qui n’hésite pas à tenter d’en refourguer.

Assou-Ekotto a pris l’initiative de lui répondre via une lettre diffusée dans le quotidien régional, le Républicain Lorrain. «Mon cher Juju, c’est avec beaucoup d’émotions que je t’écris cette lettre et je peux te dire que c’est sans forcer que les mots me viennent… », Assou-Ekotto.


«J’ai quand même dû suspendre l’abonnement de ma mère à Canal+»

«Comme tu le sais, les choses sont souvent différentes de l’intérieur et j’ai longtemps hésité à te refaire le portrait… Parce que lorsque ta mère te demande s’il est vrai que tu vends de la drogue à 33 ans ça fait mal !!! Mais comme dit le dicton, ” L’amour maltraite souvent ceux qu’il a le plus favorisés “. De ce fait, c’est avec les bras ouverts que j’accueille ton humour chaque week-end. Tu as réussi à me faire aimer la Ligue 1, mais j’ai quand même dû suspendre l’abonnement de ma mère à Canal+», poursuit avec humour l’international Camerounais.

Benoît Assou-Ekoto conclut sa missive en proposant à l’humoriste de «s’en fumer un après un bon match de Promotion d’honneur à Saint-Nicolas-les-Arras.»

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Atti Mahamat Abana

Rédacteur chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page