Equipe NationaleFootballLions indomptables

Oyongo Bitolo absent pour 6 à 7 mois

Ambroise Oyongo Bitolo s’est blessé samedi 10 juin 2017, lors de la rencontre qui a opposé le Cameroun au Maroc, match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Le latéral gauche des Lions indomptables est sorti à la 18e minute de la rencontre, après un choc avec un jouer adverse. Il a de suite été remplacé par Ernest Mabouka Massoussi. Un coup dur qui vient priver le Cameroun d’un joueur de haut rang.

Le Champion d’Afrique sera donc privé de plusieurs rencontres importantes. Tout d’abord, du match amical qui aura lieu le 13 juin prochain en amical face à la Colombie en Espagne. Puis, il manquera la coupe des confédérations en Russie et également, certains matchs qualificatifs pour la prochaine coupe du monde 2018.


Un coup de massue sur ce jeune joueur de 26 ans, qui a encore sa carrière devant lui. Malgré la victoire des Lions indomptables 1-0 sur les Lions de l’Atlas, ce match a laissé un gout amer au travers des fauves camerounais.

En conférence de presse d’après match, le sélectionneur Hugo Broos est revenu sur son cas : « Pour ce qui est de la blessure d’Oyongo, c’est une blessure grave, nous craignons qu’il soit indisponible 6 à 7 mois. »

Une pilule dure à avaler, le team press officer Vincentde Paul Atangana s’est aussi exprimé là-dessus, précisant l’ampleur des dégâts.

«  Le défenseur Ambroise Oyongo Bitolo est sorti sur blessure au cours du match disputé ce samedi 10 juin 2017 à Yaoundé contre le Maroc. Le diagnostic établi par le staff médical et confirmé par une IRM effectuée dans un hôpital de Yaoundé fait état d’une rupture du tendon rotulien. Le joueur devra par conséquent subir une opération chirurgicale. En collaboration avec son Club, la fédération camerounaise de football est en train de s’organiser pour une évacuation dans les plus brefs délais. ».

Nous lui souhaitons un rompt rétablissement.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page