AfriqueCAN 2017Football

CAN 2017 : Aliou Cissé perd son pari face au Cameroun

Décidément le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé ne réussit toujours pas à dominer la Cameroun.

Les Lions de la Téranga ont manqué de réalisme face à une équipe de lions indomptables qui a opté pour un jeu essentiellement défensif.

Aliou Cissé bien sur connaissait ce dont était capable le Cameroun et s’est exprimé avant le match : « Le Cameroun est le favori, Il a gagné quatre titres alors que le Sénégal n’a rien gagné. Donc, s’il y a une équipe favorite, ça ne peut être que le Cameroun. Ils ont de très grands joueurs, un entraîneur expérimenté. Je suis d’ailleurs très honoré de les croiser en quarts de finale ».


Déterminer à faire bouger les lignes, le sélectionneur espérait tout de même un coup de force des lions de a Téranga : « Le passé, c’est le passé. La plupart de mes joueurs étaient assez jeunes en 2002. Même s’ils se rappellent de ce match, ça doit être vaguement. Nous savons que le Cameroun est favori. C’est une grande équipe, une très belle équipe avec de très grands joueurs. Mais, nous essayerons de faire face.».

Aliou Cissé a voulu se venger par procuration de sa défaite de 2002, en finale face au Cameroun. Mais, ses joueurs, n’ont pas assuré ! Ils ont buté sur un excellent Fabrice Ondoa, déterminé et décisif.

Toujours, la maudite séance de tirs aux buts, cette fois en quart de finale. Un remake que Cissé connait bien. Sadio Mané, Keita Diao Baldé et toute la meute des lions de la Téranga, n’ont pas pu réécrire l’histoire.

Aliou Cissé ne cache pas sa déception :

 « Je suis déçu pour mes joueurs qui m’ont suivi et écouté pendant deux années. Je suis fier d’eux. Les dieux du stade n’étaient pas avec nous. Les tirs au but, c’est une loterie que je connais. Quand le gardien camerounais a arrêté le tir de Sadio Mané, je me suis dit : “oh non, pas encore !” ».

« Sur le plan tactique, nous avons été à la hauteur. Mais nous n’avons pas su concrétiser et cela a porté préjudice à l’équipe. Je regrette le côté un peu “selfish”, comme on dit en Anglais, de certains de mes joueurs. ». Explique t-il.

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page