A La UneFootball

Oyongo Bitolo aurait-il trahit son « père » ? Ce dernier raconte !

Invité sur le plateau de Balafon TV ce week-end, l’ex agent de footballeurs et CEO de HOWASH, Sylvain HONNANG est revenu sur son histoire avec celui qui était son ‘fils’ autrefois, le Lion Indomptable Ambroise Oyongo Bitolo.

Dans son propos, Monsieur Sylvain HONNANG dit qu’Oyongo en tant que son « fils » qu’il a épaulé l’a trahit. « Vous savez, moi je suis quelqu’un de vrai. C’est un garçon que j’ai rencontré au Cameroun comme ça à l’époque qui était dans un petit club à Yaoundé, mais j’ai trouvé qu’il avait quelque chose en lui et je l’ai fait signer à l’époque comme client chez moi. Je le suivais et on a eu l’offre en Espagne pour lui, malheureusement, le Coton demandait beaucoup d’argent et ça ne s’est pas fait. Et je crois que lui il a interprété autrement », a raconté l’ex agent de footballeurs.

Par la suite, Monsieur HONNANG dit être ému quand il parle de cette histoire. « Quand je parle de ça, je suis un peu ému parce que quand je le rencontre, il ne me regarde pas dans les yeux alors que comme vous dites, à l’époque on disait que c’était mon fils. Mais un fils qui a trahit son père. Je sais que les gens disent que moi je suis trop cru, on va trouver ça au Cameroun mais j’ai passé 25 ans à dire que la vérité donc aujourd’hui c’est très difficile pour moi de mentir. »


Et de conclure : « Oyongo malheureusement au moment où il a commencé à éclore, ou on allait faire de belles chose, il a choisi partir avec quelqu’un d’autre et il ne m’a jamais donné les raisons. J’ai rencontré son père qui m’avait dit qu’il devait en parler avec lui après je n’ai plus jamais eu de nouvelles. Mais voilà il est devenu un grand joueur c’est l plus important comme je l’ai toujours dit à lui je lui avais souhaité bon vent et j’espère que ce vent il est très très bon. »

Après avoir entendu ce propos de l’ex agent de l’’international camerounais, Peut-on dire qu’Oyongo n’est pas reconnaissant, Ingrat ?

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page