Coupe du mondeFootball

Les records les plus marquants de la Coupe du monde

Just Fontaine (France), 13 buts en 1958

fontaine

Une seule question revient tous les quatre ans, le record de 13 buts inscrits en une édition par le Français Just Fontaine peut-il être battu ? Non ! répondent à l’unanimité tous ceux qui suivent de près les évolutions du jeu de football. Défenses verrouillées, adversaires mieux préparés, attaquants malmenés, seul un mutant type Cristiano Messi ou Lionel Ronaldo peuvent en rêver.


Record du total de buts inscrits

ronaldo

Ronaldo (Brésil), 15 buts de 1998 à 2006

Un but face au Ghana dès la 5e minute en 2006 et Ronaldo pouvait ranger ses crampons pour s’assoir au Panthéon du football. Un simple but pour la Seleçao, mais le but qui permettait au Brésilien Ronaldo, l’un des plus grands attaquants de tous les temps, de devancer Gerd Müller d’une unité ! Un record à la portée d’un autre Allemand, Miroslav Klose, qui pointe à 14 réalisations avant le Mondial brésilien.

Record de matches en phase finale

Lothar Matthäus (RFA / Allemagne), 25 matches de 1982 à 1998

Disputer 25 matches dans une compétition qui se déroule tous les quatre ans est la preuve d’une longévité exceptionnelle. C’est l’exploit réalisé par l’Allemand Lothar Matthäus, joueur talentueux, au caractère bien trempé, “Monument” du football allemand et… mondial. Record de phases finales disputées

Antonio Carbajal (Mexique), 5 de 1950 à 1966

Lothar Matthäus (RFA / Allemagne), 5 de 1982 à 1998

Avec ses cinq phases finales disputées, le gardien mexicain Antonio Carbajal, est ressorti régulièrement de la naphtaline avant chaque début de Coupe du monde entre 1966 et 1998. Avant que Lothar Matthäus, un joueur de champ (!), ne vienne l’y rejoindre en donnant une nouvelle dimension à un record que pourrait battre un Pelé à la longévité d’un Dino Zoff ! Record de finales disputées

Cafu (Brésil), 3 de 1994 à 2002

A ses débuts, tout jeune footballeur rêve de disputer une finale de Coupe du monde. Les plus optimistes, appartenant aux nations phares du football mondial, caressent l’idée d’être aligné lors d’une deuxième finale. Alors songer que le latéral droit brésilien Marcos Evangelista de Moraes dit Cafu en a disputé trois consécutives dont deux victorieuses et l’on se dit qu’il a réalisé… l’impensable. Record de capitanats en phase finale

maradonna

Diego Maradona (Argentine), 16 de 1986 à 1994

Le compte est vite fait et personne n’a fait mieux. 7 matches, 7 brassards en 1986 et la Coupe du monde dans les “célèbres” mains de Diego Maradona. Encore 7 matches et 7 brassards puis des larmes après la finale contre la RFA en 1990. Et enfin, 2 matches et 2 brassards en 1994 avant que la FIFA ne rattrape le Dieu Diego pour usage de stupéfiants. Un vrai “leader maximo” sur et en dehors du terrain. Et dire qu’en 1982, il laissa le brassard à Daniel Passarella…

Record du plus grand nombre de minutes disputées en phase finale

Paolo Maldini (Italie), 2150 minutes de 1990 à 2002

Malgré deux matches en moins disputés que l’Allemand Lothar Matthäus, le défenseur italien Paolo Maldini compte 102 minutes de plus passées sur les terrains durant les quatre phases finales de Coupe du monde où il a porté avec brio les couleurs de la Squadra Azzurra. En 1994, en finale face au Brésil, il n’a manqué qu’un tir au but, de son coéquipier Roberto Baggio, pour qu’il connaisse la consécration absolue d’un titre de champion du monde. Record de titres

Pelé (Brésil), 3 de 1958 à 1970

On ne devient pas Roi comme cela ! Il faut posséder toutes les qualités : technique, rapidité, opportunisme, intelligence, vision du jeu. Mais si vous y ajoutez que vous êtes le plus jeune vainqueur de l’épreuve à 17 ans et 249 jours, le plus jeune buteur 10 jours auparavant, que vous avez illuminé le Mondial des Mondiaux, celui de 1970 au Mexique et que vous y avez conquis votre troisième titre après un mois de gestes techniques exceptionnels, votre couronne vous attend. Record du plus jeune joueur ayant joué en phase finale

Norman Whiteside (Irlande du Nord), 17 ans et 42 jours

En matière de précocité, il est difficile de faire mieux ! Le 17 juin 1982 à Saragosse face à la Yougoslavie, Norman John Whiteside jeune attaquant de Manchester United est titularisé, pour sa première sélection, par Billy Bingham le sélectionneur de l’équipe nationale d’Irlande du Nord. Il compte, à ce moment-là de sa carrière, seulement deux matches et un but en professionnels avec MU. Record du joueur le plus âgé ayant joué en phase finaleRecord du buteur le plus âgé ayant marqué en phase finale.

milla

Roger Milla (Cameroun), 42 ans et 39 jours

Les mauvaises langues diront “qu’officiellement” Roger Milla avait “au moins” 42 ans et 39 jours lorsqu’il a foulé la pelouse du Stanford Stadium de San Francisco le 28 juin 1994. Ça n’en donne que plus de valeur à son record ! Et comme si cela ne suffisait pas, Albert Roger Mooh Miller dit Roger Milla, inscrit le but le “plus vieux” de l’histoire de la Coupe du monde juste après son entrée en jeu au retour des vestiaires d’un match perdu 1-6 face aux Russes. La journée des records…

Record de participations pour un pays

Brésil, 20 de 1930 à 2014

Ne cherchez pas la trace d’une Coupe du monde disputée sans la présence de la Seleçao et de ses artistes depuis 84 ans. De Preguinho, le capitaine et buteur de 1930 à Neymar sur qui repose l’espoir de tout un peuple en 2014, et en passant par Leonidas, Ademir, Gilmar, Pelé, Garrincha, Rivelino, Zico, Socrates, Bebeto, Romario, Rivaldo, Ronaldo ou Ronaldinho, tous ont répondu présent au rendez-vous fixé tous les quatre ans. Avec 5 titres, le record, et neuf places sur le podium, le Brésil, pays hôte pour la seconde fois en 2014 après 1950, est indissociable de la fabuleuse histoire de la Coupe du monde de football.

Par Eurosport.fr

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page