Dr Martin Roger Zo’o (Président FC Ebolowa) : « Nous allons jouer tous nos matchs à domicile à Ebolowa, au mythique stade municipal de Nko’ovos…» - CamerounSports
A La UneChampionnat Féminin D1Football

Dr Martin Roger Zo’o (Président FC Ebolowa) : « Nous allons jouer tous nos matchs à domicile à Ebolowa, au mythique stade municipal de Nko’ovos…»

Le championnat de football féminin démarre dans quelques jours, Dr Martin Roger Zo’o (Président FC Ebolowa) parle des innovations apportées au club cette saison et de ses ambitions..

Lire Aussi: Henri Bayano Sobze, nouveau Directeur Technique de FC Ebolowa

Quelles innovations avez-vous apporté pour une meilleure représentativité de FC Ebolowa pour la nouvelle saison ?


Nous avons pris conscience avec une analyse froide des erreurs commises la saison dernière, des erreurs de jeunesses pour une équipe qui accède en première division à moins d’un an. Et donc, nous avons restructuré l’administration du club avec la nomination d’un manager général chargé de la politique global de l’équipe, il s’agit du coach Alain Djeumfa, C’est la pierre angulaire de FC Ebolowa. Nous avons restructuré le staff technique avec des nouveaux hommes expérimentés et motivés, un Directeur technique en relation avec le manager chargé d’appliquer la politique sportive globale du club et la détection des talents sur le territoire national. Il s’agit de Bayano Sobze qui est un ancien international U23 qui a été professionnel. Nous avons nommé également deux entraineurs : Eddie Nomo est chargé de la section féminine, c’est un entraineur également très motivé et Bayano sera en charge de la section masculine. Alexis Kemogne va assurer la coordination de l’équipe féminine. Ensuite, nous sommes passés au recrutement avec des profils des joueuses bien définis par le manager et la direction technique à la recherche d’une cohésion, d’une harmonie, d’une cohabitation entre la jeunesse, l’expérience, le talent, la volonté, la discipline, l’envie de gagner et de répéter les efforts. Il était très difficile de coordonner et d’harmoniser tous ces éléments. C’est pourquoi, le recrutement a été très difficile. Toutes les joueuses recrutées ont bénéficié des visites médicales avec des bilans biologiques et un électrocardiogramme d’effort, car « qui veut aller loin doit ménager sa monture » dit-on. Les entrainements se déroulent normalement au CFTA à Ekounou dans le respect des règles sanitaires et dans un bon esprit. Nous avons livré quelques matchs amicaux, le dernier est prévu à Ebolowa contre Louvres. Nous avons progressé dans l’organisation administrative, dans l’encadrement technique et les prises de décision, mais aussi dans la communication, nous sommes d’avantage présents dans les réseaux sociaux, un site internet verra le jour bientôt.

Lire Aussi: Henri Bayano Sobze : « Je veux transmettre aux jeunes ce que j’ai appris… »

Pourquoi FC Ebolowa est tout feu tout flamme pendant l’intersaison ?

Notre objectif principal est de nous maintenir en première division, nous affûtons nos armes par des entrainements et des matchs amicaux. Nous voulons développer une identité de jeu pour faire plaisir à nos supporters.

Lire Aussi: Eddie Nomo : « Dans 5 ans, Ebolowa FC fille jouera la Ligue des Champions africaine…»

Où jouera FC Ebolowa cette saison ?

Nous allons jouer tous nos matchs à domicile à Ebolowa, au mythique stade municipal de Nko’ovos. Nous sommes une équipe du sud et nous le revendiquons avec fierté. En raison de certaines contraintes liées aux activités des joueuses donc certaines étudiantes, nous avons décidé de nous entrainer à Yaoundé, mais cela ne change  rien à l’intérêt et à l’attachement que nous avons pour notre région et notre ville Ebolowa. Je profite de cette occasion pour lancer un vibrant appel aux élites, aux filles et fils du Sud et en particulier la ville d’Ebolowa pour nous accompagner dans ce projet. A nos mères, nos pères, nos grands-pères… vous êtes tous les bienvenus dans ce projet FC Ebolowa. Je dois rappeler que toutes les régions n’ont pas la chance d’avoir une équipe en première division. Unissons-nous, faisons tout pour y rester.

Interview réalisée par Gervais Mbourou (CRTV SUD)

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page