Barcelone : Josep Maria Bartomeu démissionne - CamerounSports
A La UneEspagneEuropeFootball

Barcelone : Josep Maria Bartomeu démissionne

Le président de Barcelone Josep Maria Bartomeu a démissionné. En  poste depuis 2014, il était visé par une motion de censure. Bartomeu n’est pas parti seul, tout son comité directoire a aussi démissionné. Une commission transitoire devrait assurer l’intérim jusqu’à de nouvelles élections.

Josep Maria Bartomeu était sous pression depuis de longs mois maintenant. Lundi – deux jours après la défaite du Barça dans le Clasico (1-3) -, Bartomeu avait jugé qu’il n’avait “pas de raison de démissionner”, estimant que “ce serait le pire moment pour abandonner le Barça”. Mais en quelques heures, la donne a donc changé, alors que des opposants sont parvenus à récupérer plus des 16.521 signatures nécessaires auprès des socios pour activer cette motion de censure avec un record de défiance vis-à-vis d’un président du FC Barcelone à la clef.

Josep Maria Bartomeu avait hérité du poste après la démission de Sandro Rosell en 2014 avant d’être élu pour cinq ans en juillet 2015 quelques jours après avoir vu le club s’adjuger un triplé Liga-Copa del Rey- Ligue des champions. Mais depuis quelques années, il focalise les critiques. Avec comme point d’orgue cet été la gestion du cas Lionel Messi, qui voulait quitter son club de toujours après avoir accumulé les déceptions ces dernières saisons en Ligue des champions. Une histoire parmi tant d’autres durant le règne de Bartomeu.


Si les finances catalanes sont dans le rouge avec la crise sanitaire et en raison de transferts élevés pas forcément rentables sur le terrain (Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho et Antoine Griezmann), son bilan, marqué par le départ de Neymar, a en effet aussi été assombri par l’affaire du “Barçagate”. Alors qu’une société aurait engagée pour protéger l’image du Bartomeu et de la direction catalane, des stars du vestiaire comme Lionel Messi ou Gerard Piqué auraient été victimes d’une campagne de décrédibilisation sur les réseaux sociaux. Cela fait beaucoup. Beaucoup trop. De quoi expliquer son départ avant la fin de son mandat.

Avec Eurosports

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page