Ligue1 féminine : Eclair de Saa trouve la solution de l’équation Louves Minproff et obtient une victoire historique - CamerounSports
A La UneFootballLigue 1

Ligue1 féminine : Eclair de Saa trouve la solution de l’équation Louves Minproff et obtient une victoire historique

Eclair à le sourire aux lèvres, en battant Louves 1-0, avec le seul but de Catherine Mbengono, ce vendredi en match de 13ème journée de la Ligue1 féminine. La lumière du ciel a signé son huitième succès de la saison le  et surtout son premier contre Louves, effaçant l’impression mitigée laissée face à caïman (1-2).

Les pouliches De Francis Kotoko se sont imposées pour la première fois dans l’histoire du football féminin en battant 1-0 Louves Minproff. Le but de Mbengono aurait suffi pour donner cette victoire plein de sens pour l’équipe d’Eclair. Avec 20 points, Eclair se poste à la 6ème place du classement, tandis que les Louves ont laissé filer leur trois premiers point de la saison après 13 matchs sans défaite.
Eclair contient les Louves à la première Mi-temps grâce à la main ferme de Michaël.

Habitué à plier leurs rencontres face à Eclair à la première mi-temps, les louves Minproff se sont frottés à un solide bloc, qui a fructifié son effort collectif « Louves nous a toujours laminé par des scores fleuves à la première mi-temps. Il fallait qu’on reste ensemble pour ne pas concéder de but à la première période, et nous l’avons fait » Danielle Ndong, capitaine d’Eclair.


Il y avait comme un air de révolte dans cette équipe de la Lekié. Michaël INES a sorti des arrêts classe face à Kevine Ossol, qui a eu la possibilité d’ouvrir score pour les Louves Minproff à deux fois de reprise. Elle a d’ailleurs inscrit un but qui a été annulé pour position de hors-jeu. La prestation de Michaël a séduit le grand public, venu pour regarder ce duel du football féminin « cette fille a été sereine durant le match. Sans elle Eclair aurait pris plus de deux buts a la première période» Eclair a également eu quelques situations dangereuses, qui n’ont pas inquiéter les pouliches du coach Oudou. Les deux équipes sont rentrées dans les vestiaires sur ce score de 0-0.

 

Mbengono offre la victoire à Eclair
Du retour des vestiaires, Louves Minproff a posé le pied sur l’accélérateur. Les Fauves ont contrôlé les 15 premières de la deuxième mi-temps, avec autorité. Mais a chaque fois Les louves ne parvenaient pas à dynamiter le dispositif tactique mis en place par le coach Francis. Les percussions de Charlène Meyong étaient à chaque fois annihiler par la puissance de Catherine Mbengono et la vivacité de priso Rose. Dans la constellation de la lumière du ciel, la jeune milieu de terrain Priso Rose est en train d’éclore.

Elle a été impressionnante de sang-froid, serein dans la protection de balle et la transmission, et auteur de quelques gestes de classe. Pour se mettre l’abris dune possible ouverture du score des Louves, il a fallu attendre la 65eme minute pour voir Catherine Mbengono, oublié seule au second poteau sur un coup franc bien tiré par Colette Ndzana, fusiller Ange Bawou d’un tir concluant (0-1, 65e). Eclair a brisé indien en marquant en premier face a Louves. Les filles de Francis Koloko pouvaient donc se contenter de faire le marquage à la culotte. Takounda aurait pu doubler la mise pour les bleues et blancs, mais elle a vu son but se faire refuser pour un hors-jeu discutable. La capitaine Ndong Bella Danielle et ses coéquipières ont maintenu leur but jusqu’au coup de sifflet final, qui a libéré tout une équipe. «Cette victoire on devait l’avoir. Chaque année, nous courons toujours derrière la réduction du score, même pas légalisation, mais aujourd’hui nous l’avons fait. C’est une grande joie et nous ne comptons pas nous arrêter la ». Ndong Danielle capitaine Eclair.

 

Francis Koloko l’élève parfait

Le coach Francis a comme toujours pose son empreinte sur le football féminin, avec son remarquable jeu de possession et de passes, mais a aussi été critique pour la stérilité de ce jeu. Il lui a fallu 6 échecs contre les louves pour composer la potion gagnante face a cette équipes la toujours lamine. Les qualités technico-physique de son effectif ont mettaient les Louves à rude épreuve.

Habitue a utilise un 4-3-3, coach Francis a densifie sa défense et son milieu en passant a un 4-4-2, notamment avec des charges de mission comme Panga et Ambombo, qui avaient pour seule mission de faire le marquage a la culotte sur Flora Kameni. La présence physique de Ndong, qui s’est contente de ratisser les lignes au milieu de terrain et les interventions muscles de Priso ont aspiré l’inspiration des louves au milieu de terrain.
Colette Ndzana et Mbengono ont absorbe Batoum et Amina sur les cotes. Eclair a plus fait du jeu direct, une option qui permettait à Ngo Ngock et Fatima de facilement lancer dans le dos de la défense des fauves Takounda et Aboudi. «Offensivement, nous avons été bien. Défensivement aussi. Il fallait profiter des erreurs des louves pour aller chercher cette victoire qui nous échappait depuis 6 matchs. Nous avons appris de nos échecs. On a bétonne le milieu et la défense et les filles ont su mettre en pratiques mes consignes» s’est félicité Francis Koloko.
Eclair devra se déplacer du coté de Diamaré pour la prochaine journée.

 

 

Par: Noah Junior Sosos

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer