CAN 2019 et Élection Fecafoot: L'Association des clubs de football amateur du Cameroun dévoile sa position - CamerounSports
A La UneEquipe NationaleFootballLions indomptables

CAN 2019 et Élection Fecafoot: L’Association des clubs de football amateur du Cameroun dévoile sa position

L’association des clubs de football amateur du Cameroun (ACFAC) a tenu le 4 décembre 2018 une réunion du bureau exécutif.

Au terme de cette réunion présidé par le président Henri Claude Balla Ongolo des résolutions ont été prise à l’unanimité.

 


1- Sur le processus électoral organisé par le comité de normalisation

– Des irrégularités relevées lors de la session extraordinaire de l’Assemblée Générale de la Fecafoot du 10 octobre 2018;

– Du fait que les dispositions des articles 76.1 et 77.2 des nouveaux statuts de la Fecafoot violent les dispositions des articles 95 et 97.2 de la loi n°2018/014 du 11 juillet 2018 portant organisation et promotion des activités physiques et sportives au Cameroun qui est pourtant la norme supérieure ;

– de la manipulation des collèges électoraux départementaux et régionaux par le comité de normalisation, notamment dans les régions de l’Ouest, de l’extrême Nord, du Nord, se l’Est, du Sud du Littoral et du Centre.

– des interventions personnelles de Me Dieudonné Happi, président du Comité de normalisation, auprès des présidents de clubs pour promouvoir la candidature de M.Seidou Mbombo Njoya et de ses colistiers ;

– du fait que le comité de normalisation s’est arrogé tous les pouvoirs pour contrôler et décider du sort du processus électoral en étant en même temps l’organe exécutif de la Fecafoot, l’organe chargé d’organiser le processus électoral, l’organe chargé du contentieux électoral en premier et en dernier.

Le Bureau Exécutif de l’ACFAC a décidé à l’unanimité des membres présents et représentés:

– de ne pas présenter et de ne pas soutenir de candidat au poste de président de la Fecafoot dans le cadre du processus vicié organisé par le comité de normalisation présidé par Me Dieudonné Happi qui s’est départi de sa neutralité, en violation des principes énoncés par la FIFA dans sa décision du 23 août 2017;

– de constater devant les juridictions compétentes l’ensemble dudit processus, en plus de la requête déjà instruite devant la CCA.

 

2- Sur le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun

Compte tenu:

– du caractère unique et arbitraire de la décision du comité Exécutif de la CAF du 30 novembre 2018 retirant l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun ;

– des incertitudes qui planent sur la validité du processus organisé par le comité de normalisation du fait des recours introduits et à introduire devant les juridictions.

Le Bureau Exécutif de l’ACFAC après avoir examiné les chances du Cameroun d’obtenir gain de cause devant le TAS, a décidé à l’unanimité des membres présents et représentés, de mobiliser l’ensemble de ses membres sur l’étendue du territoire pour constater la décision de retrait abusif de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, prise par le comité Exécutif de la CAF le 30 novembre 2018.

 

 

 

Les présidents des clubs amateurs

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer