Mongogoal : La RDC se fait former à Yaoundé - CamerounSports
A La UneAfriqueAutres Sports

Mongogoal : La RDC se fait former à Yaoundé

La Fédération Internationale de Mongogoal Association (FIMA) poursuit sa campagne de vulgarisation de la discipline.
Le samedi 24 novembre 2018 la communauté de la République Démocratique du Congo (RDC) s’est fait former dans la nouvelle discipline made in Cameroun.

Pendant plus de 2h00, Heritier Manzai, Mebengue Césaire, Mombenga Héritier, tous de la RDC ont participé au séminaire de formation en Mongogal. Guy Daniel Ekoumou président de la FIMA et Jean Assala Assala président de la ligue du Centre ont transmit à ces jeunes de la RDC les bases de la discipline.

Ce séminaire de formation s’est tenu en prélude du match que le Cameroun doit livrer avec la RDC le 23 décembre 2018, qualificatif pour le tournoi internationalité qui aura lieu en Août 2019.


Heritier Manzai, responsable des Relations Publiques de l’ambassade de la RDC au Cameroun  pense que la RDC est déjà sur la route de la maitrise du Mongogoal.

« Nous sommes content de la formation que nous avons pu recevoir de la part de l’organisation de la FIMA. Le plus grand travail maintenant, c’est de mettre en pratique, puisque nous un travail vraiment vaste à faire avec les autres qui n’étaient pas là, qui avaient des occupations, nous avons voir comment mettre ca en pratique avec eux. Malgré que ce n’est pas très évident, mais on doit faire que le match du 23 décembre se passe dans les bonnes conditions, qu’on puisse avoir la victoire parce que c’est ça d’abord notre priorité. ».

 

Guy Daniel Ekoumou, Président de la FIMA revient sur l’importance des séminaires.

« Au-delà de ce séminaire formation, il faut toujours être plus proche de nos frères. Je vous avais toujours dit lors des séminaires, la force du Mongogoal c’est le partage. Au vu des échéances et des grands chantiers sur le plan sportif de cette discipline, il était mieux que nous passions à un séminaire de renforcement. Parce que le tournoi ne va plus se jouer comme la dernière fois, il y a d’abord la phase éliminatoire. Donc, pour que se ne soit pas une histoire de la maitrise seule du Cameroun, il faut bien donner encore les rudiments à nos frères des communautés vivantes ici au Cameroun, de maitriser aussi quelques bases de la discipline et c’est un peu ça l’objectif finale. ».

 

 

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Frida Nolla

Rédactrice Sports / Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page