CAN 2013Football

Le Burkina Faso en finale au bout des tirs au but

Le match de  Mbombela opposera le Ghana, une équipe bardée de titres et habituée des podiums, et un Burkina Faso qui rêve d’entrer dans la légende en accédant à la première finale de son histoire. En attendant mieux. Le cocktail peut s’avérer explosif entre deux formations au capital offensif impressionnant même s’il n’a pas toujours été mis en valeur. Les Etalons du Burkina et les Black Stars ont d’ailleurs claqué les deux gros scores du tournoi respectivement contre l’Ethiopie (4-0) et le Niger (3-0). Le Burkina Faso est actuellement amoindri a ce niveau après avoir perdu Alain Traoré sur blessure. Mais avec Jonathan Pitroipa, il dispose encore d’un puissant dynamiteur de défenses Une question reste posée : le fait d’avoir eu un jour de moins que les Ghannéens pour préparer leur match et d’avoir disputé les prolongations face au Togo va-t-il pénaliser les hommes de Paul Put ?  Cela dit, cette première demi-finale depuis  1998  est en train de sublimer les Burkinabés. Ils savent qu’ils n’ont rien à perdre parce qu’ils n’étaient pas attendus par beaucoup de monde à ce niveau. C’est ce qu’exprime clairement le milieu de terrain Jonathan Pitroipa : “ On ne se fixe pas de limites,  a déclaré le milieu de terrain rennais, mais on ne se met pas la pression, on se dit que si on est arrivé en demi-finale, c’est qu’on est un bon groupe. Déjà, y arriver après 15 ans est une très bonne chose. On a fait un long chemin depuis quatre, cinq ans qu’on travaille ensemble. Mais rien n’est encore fait. On aimerait bien écrire l’histoire, il ne faut pas que ça s’arrête en demi-finale.”

Cela tombe bien, car du côté  du Ghana     on a fait appel  également  à l’histoire pour motiver la troupe: “ J’ai dit aux joueurs que j’avais été un de ceux qui ont eu la chance de gagner la CAN, en 1982, a martelé le sélectionneur James Kwesi Appiah devant ses hommes,  et j’ai mon nom dans les livres d’histoire, a souligné l’entraîneur en conférence de presse mardi. C’est à leur tour d’inscrire leurs nom dans les livres d’histoire. Comme ça ils pourront dire plus tard qu’ils ont gagné la Coupe d’Afrique. C’est quelque chose qui nous motive ». Les Black Stars savent en tous les cas qu’ils ne peuvent se permettre le luxe de rater une énième occasion  d’aller en finale et de remporter un titre qui leur échappe depuis 1992.  Certes, leur parcours en 2013 n’a pas été brillant au niveau de la méthode en dépit d’un potentiel indiscutablement supérieur aux adversaires affrontés, mais les coéquipiers de l’inconstant Gyan Asamoah veulent bien sacrifier la manière si cela devait leur garantir un cinquième trophée continental. En 2010 en Angola, ils avaient brillé  durant le tournoi, mais ils avaient été coiffés sur le fil par l’Egypte.

Leur histoire en demi-finales


-Le Burkina Faso a disputé et perdu une seule demi-finale. C’était en1998 à domicile face à l’Egypte (0-2).
– Le Ghana a collectionné les matchs du dernier carré. Il en a disputé 9 et  en a remporté 6 depuis la création de la CAN. 1968 : Ghana 4 Côte d’Ivoire 3. 1970: Ghana 2 Côte d’Ivoire 1; 1978: Ghana 1 Tunisie 0; 1982: Ghana 3 Algérie 2; 1992: Ghana 2 Nigeria 1; 1996: Afrique du Sud 3 Ghana 0; 2008 : Ghana 0 Cameroun 1; 2010 : Ghana 1 Nigeria 0; 2012: Zambie 1 Ghana 0.

Faits et chiffres
– Confrontations passées en phase finale :  aucune
– Résultats CAN 2013 : Ghana  2 RD Congo 2;  Ghana  3 Niger 0; Ghana 2 Cap-Vert 1; Burkina Faso 1 Nigeria 1; Buyrlina Faso 4 Ethiopie 0; Burkina Faso 1 Zambie 1. Burkina Faso 1 Togo 0.
– Classement FIFA: Ghana: 26e ; Burkina Faso  : 92e
– Meilleure performance en phase finale
Ghana: victoire en 1963, 1996, 1978, 1982; Burkina Faso : quatrième en 1998

Commentaires Facebook

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page